Take a fresh look at your lifestyle.

5 choses à savoir sur Chadwick Boseman

0 263

- Advertisement -

5 choses à savoir sur Chadwick Boseman.

 

5 choses à savoir sur Chadwick Boseman.

Message from the King de Fabrice Du Welz

Avec Chadwick BosemanLuke EvansTeresa Palmer

De quoi ça parle ? En provenance de Cape Town, Jacob King débarque à Los Angeles à la recherche de sa sœur disparue. Avec un billet retour pour l’Afrique du Sud sept jours plus tard, et 600 dollars en poche.
Au bout de 24 heures, il découvre que sa sœur est morte dans des circonstances étranges…

LIRE AUSSI, L’acteur Chadwick vedette de Black Panther, est mort du cancer

1. CHADWICK BOSEMAN SE PREPARE POUR « BLACK PANTHER »

- Advertisement -

Chadwick Boseman était déjà attaché au projet quand Fabrice Du Welz a été choisi pour en être le réalisateur et c’est même lui qui a « validé » le cinéaste auprès des producteurs. « Je crois que Chadwick a abordé le tournage de Message from the King comme une sorte de préparation physique à son personnage de T’Challa dans Black Panther. Mais plus que ça, Chadwick a donné beaucoup de lui-même et nous avons préparé le personnage avec beaucoup de passion et d’attention… », précise Du Welz.

2. S’IMPREGNER DE LA VILLE DE LOS ANGELES

Message from the King est le premier film en langue anglaise de Fabrice Du Welz. Lorsqu’il s’est rendu à Los Angeles, qu’il connaissait peu, le metteur en scène a passé de nombreux mois en repérages à parcourir la ville avec une fascination grandissante. « C’est une ville résolument moderne où le pire côtoie le meilleur. C’est un assemblage incroyable de quartiers, de communautés et de cultures. L.A., c’est Blade Runner. J’ai passé beaucoup de temps à errer, les yeux grands ouverts. Avec la production, nous nous sommes très vite entendus et nos visions convergeaient. Aujourd’hui, j’aime passionnément Los Angeles où j’ai passé 18 mois. Ses contrastes, sa fureur et son odeur m’ont profondément marqué », se rappelle-t-il.

3. EN SAVOIR LE PLUS POSSIBLE SUR LE PERSONNAGE DE KING

Pour préparer son rôle, Chadwick Boseman s’est rendu en Afrique du Sud pour en apprendre autant que possible sur le monde de King, son personnage. Le comédien se rappelle : « J’ai fait des recherches… J’ai passé du temps au Cap, je me suis fait une idée de la vie là-bas, des townships, des différentes parties de la ville, de la police, des gangs. J’ai emmagasiné tout ce que je pouvais ». A son retour, Boseman a échangé avec les scénaristes et utilisé ses expériences de voyage pour affiner son personnage.

- Advertisement -

4. CONVAINCRE LES PRODUCTEURS

Fabrice Du Welz a dû convaincre les producteurs que les coûts et les risques présentés par un tournage en pellicule valaient la peine. « Je fais complètement confiance au 35 mm. Pour être tout à fait honnête, je n’aime pas le numérique. Pas du tout. La pellicule offre un meilleur contraste, elle est toujours mieux pour le noir et blanc, surtout pour filmer la peau, tous les détails. L’image est plus sensuelle, la lumière et les couleurs plus riches, plus nuancées », confie la directrice de la photographie Monika Lenczewska.

5. LUKE EVANS DANS LA PEAU D’UN MECHANT SADIQUE

Comme il l’a fait dans Fast & Furious 6 via le personnage de Owen Shaw et celui de Gaston dans La Belle et la Bête, Luke Evans incarne dans Message from the King à nouveau un méchant. L’acteur s’est ainsi glissé dans la peau de Wentworth, un sociopathe très charmant, mesuré et cool… En apparence. Fabrice du Welz explique à son sujet : « Wentworth est un serpent froid, méthodique et sadique. Il n’a aucune humanité en lui. Il ne souhaite que le pire. Pour lui, aucune rédemption n’est possible. »

Chadwick Boseman est apparu pour la première fois en tant que personnage dans Captain America: Civil War en 2016 lorsqu’il a rejoint Marvel et s’est inscrit pour faire partie de la franchise Marvel Universe.

La famille a révélé que de nombreux films de Boseman, notamment Black Panther, Marshall, Da 5 Bloods et Ma Rainey’s Black Bottom d’August Wilson, avaient été tournés «pendant et entre d’innombrables chirurgies et chimiothérapie.

Pour son plus grand rôle, Black Panther, la star s’est entraînée rigoureusement pour se mettre en forme et a appris la capoeira angolaise, la boxe Dambe, le combat au bâton zoulou, le karaté, le kung-fu et le jiu-jitsu pour le rôle et ses nombreuses scènes de combat.

Le rôle le plus mémorable de Boseman a été sa performance en 2018 en tant que T’Challa, roi du royaume fictif africain de Wakanda et combattant du crime connu sous le nom de Black Panther, dans le premier grand film de super-héros de studio mettant en vedette une distribution majoritairement afro-américaine.

Boseman est également apparu en tant que Black Panther dans Marvel’s Avenger’s: Infinity War en 2018.

La vision du film de l’afrofuturisme et de la civilisation technologiquement avancée de Wakanda a résonné auprès du public, dont certains portaient des vêtements africains lors des projections et ont contribué à propulser «Black Panther» à plus de 1,3 milliard de dollars au box-office mondial.

C’est le seul film de Marvel Studios à recevoir une nomination aux Oscars du meilleur film. Le personnage a été vu pour la dernière fois debout silencieusement vêtu d’un costume noir lors des funérailles de Tony Stark dans “Avengers: Fin de partie” de l’année dernière.

Une suite de “Black Panther” avait été annoncée et était l’un des films à venir les plus attendus du studio.

- Advertisement -

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More