Take a fresh look at your lifestyle.

A Kandahar ou à l’aéroport de Kaboul, les talibans paradent après le retrait américain

75

Kaboul – Concert de klaxons à Kandahar, parades de leurs forces spéciales à l’aéroport de Kaboul, drapeaux du mouvement omniprésent : les talibans, nouveaux maîtres de l’Afghanistan, pavoisent mardi après le départ des derniers soldats américains du pays.

Dans la capitale, le principal porte-parole des islamistes, Zabihullah Mujahid, a mené un groupe de responsables sur le tarmac de l’aérodrome, son expression généralement impassible étant cette fois-ci remplacée par un large sourire.

Longtemps considéré comme l’un des endroits les plus sûrs du pays, l’aéroport civil de Kaboul a été saccagé. Des cartouches vides jonchent le sol près de toutes les entrées.

Pendant les quinze jours qui ont suivi la prise de la capitale par les talibans le 15 août, les environs immédiats de l’aéroport ont été occupés par une foule nombreuse tentant de monter désespérément dans les vols d’évacuation de la communauté internationale, orchestrés par les Etats-Unis.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :