Take a fresh look at your lifestyle.

A la découverte d’Okinoshima, cette île japonnaise interdite aux femmes

16

A la découverte d’Okinoshima, cette île japonnaise interdite aux femmes.

La petite île fait désormais partie de la liste des 1073 sites inscrits au patrimoine de l’humanité. L’île d’Okinoshima, l’un des lieux les plus sacrés du Japon, vient de faire son entrée au sein de la fameuse liste établie par l’Unesco, qui considère que ce lieu représente une « valeur universelle exceptionnelle » pour l’humanité, même si elle est interdite aux femmes. 

- Advertisement -

Un rêve commun à des millions de personnes à travers le monde est de voyager et de voir autant d’endroits que possible. Pour cela, nous nous consacrons généralement beaucoup temps à des emplois afin que, de cette façon, nous puissions aller quelque part dans le monde quand nous le pouvons. Au moins ici, en Haïti, de nombreuses personnes choisissent de voyager en Amérique du Nord, visitant ainsi les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. Les pays d’Europe sont également très populaires et recherchés. Il y a encore ceux qui choisissent l’Afrique ou l’Asie.

Cependant, il existe plusieurs endroits dans le monde où les visites sont extrêmement limitées, soit parce qu’elles gardent des secrets et trésors inestimables, soit pour des raisons de sécurité.

La Corée du Nord, par exemple, est l’un des pays les plus restreints au monde. Vous ne pouvez pas simplement acheter un billet, visiter le pays et partir quand vous le souhaitez. Vous ne pouvez pas faire de tourisme là-bas, photographier la vie quotidienne des gens, etc. Un autre endroit très restreint est Okinoshima, une île au Japon où il est interdit aux femmes d’entrer. Cet endroit fait partie de la ville de Munakata, dans la préfecture de Fukuoka. En raison de son importance historique et religieuse, le lieu est récemment devenu un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, mais ne peut toujours être visité que par des hommes. C’est une très vieille tradition de l’endroit.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :