Take a fresh look at your lifestyle.

Amazon ouvre un hub aérien aussi gros qu’un aéroport

48

Le résultat de quatre ans de travaux et un investissement de 1,5 milliard de dollars.

Il a le potentiel d’accélérer considérablement les livraisons et aider Amazon à tenir tête à UPS et FedEx. Le hub Prime Air du Kentucky, situé à l’aéroport de Cincinnati, vient d’ouvrir ses portes. Quatre ans de travaux et un investissement de 1,5 milliard de dollars ont servi pour ouvrir ce pôle majeur dans la distribution aérienne du géant de l’e-commerce aux États-Unis.

200 vols par jour

Ses capacités sont démentes. Pour son fret aérien, Amazon compte sur son hub pour accueillir jusqu’à 100 avions et procéder à 200 vols par jour. Ses avions justement, baptisés « Prime Air », sont déjà 75 en activité. Ils seront 80 l’année prochaine et 85 d’ici la fin 2022. Amazon loue une partie de ses avions, mais en possède aussi également.

Les avions loués appartiennent à Atlas Air Worldwide Holdings et Air Transport Services Group. Les appareils achetés, quant à eux, sont notamment des Boeing 767-300 d’occasion, rachetés à des compagnies telles que Delta Airlines et WestJet. En début d’année, Amazon profitait des prix très bas des appareils – dus à la crise – pour

Un deuxième hub aérien, après l’Europe

Amazon Air a été lancé en 2016. Il s’agit d’un volet important pour la plateforme de e-commerce qui souhaite se rapprocher de la livraison le jour même pour ses clients Amazon Prime. Le hub de l’aéroport de Cincinnati sera au cœur du fret aérien d’Amazon, mais la société opère aussi à travers 40 aéroports américains.

LIRE LA SUITE ICI

https://youtu.be/6DkitCY-BYs

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :