Take a fresh look at your lifestyle.

Angelina Jolie : veut virer le juge de son divorce avec Brad Pitt

410

- Advertisement -

Pour Angelina Jolie, le juge chargé de statuer sur son divorce avec Brad Pitt doit être retiré de l’affaire. Il n’aurait pas été transparent sur les relations qu’il entretient avec l’un des avocats de son ex-mari.

Dans le dossier concernant le divorce entre Angelina Jolie et Brad Pitt, un nouveau volet s’ouvre après la demande de la comédienne. En effet, la mère de famille a demandé à ce que le juge privé chargé de son divorce soit retiré de l’affaire. Selon elle, il n’a pas donné assez d’informations concernant les autres affaires qu’il traite avec l’un des avocats de Brad Pitt, Anne C.Kiley.

La demande de divorce a été déposée par Angelina Jolie en 2016 et est suivie par le juge John W.Ouderkirk. Selon l’actrice de 45 ans, il aurait « omis de divulguer les cas qui démontraient la relation actuelle, continue et récurrente entre le juge et l’avocat de la partie adverse », rapporte Page Six. Elle a poursuivi les accusations en assurant que l’avocat de Brad Pitt aurait « activement défendu les intérêts financiers du juge Ouderkirk à déplacer – au-dessus de l’opposition de la partie adverse – la prolongation de sa nomination (et de sa capacité à continuer de recevoir des honoraires) dans une affaire très médiatisée. »

- Advertisement -

Pour l’heure, l’avocate de Brad Pitt n’a pas souhaité faire de commentaires sur ces accusations. Si l’acteur et son ex-femme ont choisi un juge privé pour statuer sur leur divorce, c’est pour que ce soit gardé secret un bon nombre des dépôts, des détails personnels et financiers qu’ils contiennent. En revanche, juge privé ou non,il se doit de suivre les mêmes règles de divulgation et de conflit d’intérêts que les autres juges.
La demande d’Angelina Jolie pourrait être retenue.

A en croire les premiers éléments de l’enquête, Angelina Jolie a toutes les raisons d’espérer que sa demande soit accepter. En effet, selon la loi californienne, « la disqualification est requise tant qu’une personne consciente des faits ‘pourrait raisonnablent avoir un doute’ sur la capacité du juge Ouderkirk à rester impartial. » Au vu des preuves avancées par la mère de famille, le doute pourrait alors être permis.

SOURCE : CLOSER

- Advertisement -

__ATA.cmd.push(function() { __ATA.initDynamicSlot({ id: 'atatags-1572595311-5f672628a3591', location: 120, formFactor: '001', label: { text: 'Publicités', }, creative: { reportAd: { text: 'Signaler cette publicité', }, privacySettings: { text: 'Réglages de confidentialité', } } }); });

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More