Take a fresh look at your lifestyle.

Après son licen­cie­ment, il écrase la Ferrari de son patron avec un camion

193

Après son licen­cie­ment, il écrase la Ferrari de son patron avec un camion.

À Chicago, aux États-Unis, un employé d’une société de trans­port est devenu fou de rage contre son patron après avoir été licen­cié. Décidé à se venger, il a écrasé la Ferrari de son boss à l’aide d’un camion, rappor­tait Auto Plus le 10 mai.

- Advertisement -

Une société de trans­port de la ville de Chicago recru­tait des chauf­feurs poids-lourds pour assu­rer le trans­port de marchan­dises à travers le pays. Quelques jours après avoir été embau­ché, un employé n’était pas satis­fait des condi­tions de travail qui lui étaient propo­sées.

Crédits : Nemo­milo Reddit

En effet, d’après les infor­ma­tions du site améri­cain Cars­coops, ce dernier voulait un camion fabriqué en 2020, mais son patron lui a fourni un modèle de 2019. Après avoir remarqué le travail insuf­fi­sant de son nouveau chauf­feur, le patron de la société a décidé de mettre un terme à son contrat « sans disputes ou mots bles­sants », d’après lui.

Mais l’em­ployé ne l’a pas entendu de cette oreille. Pris de rage, il s’est emparé du premier camion dispo­nible au garage et a roulé sur la Ferrari de son employeur, l’écra­sant contre un mur. La pauvre Ferrari GT4Lusso, d’une valeur de plus de 200 000 euros, n’a pas tenu le choc. Une manière assez radi­cale de mani­fes­ter son mécon­ten­te­ment. Le chauf­feur fait main­te­nant l’objet de pour­suites judi­ciaires.

Sources : Auto Plus/Cars­coops

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More