Take a fresh look at your lifestyle.

Aux Philippines, des gamers de l’extrême continuent à jouer malgré les inondations

71

Dans un cybercafé de la ville de Cainta qui a été gravement frappée par des inondations après le passage d’un typhon, un groupe de gamers philippins ont continué à jouer coûte que coûte, alors qu’ils avaient de l’eau boueuse jusqu’à la taille, rapportait le New York Post le 27 juillet.

Suite au typhon Ying-fa, la municipalité de la province de Rizal, aux Philippines, a connu des inondations extrêmes. Mais la montée des eaux n’a pas suffi à déloger les jeunes gamers, bien décidés à finir la partie qu’ils avaient commencée dans un cybercafé. Son propriétaire, Sio Samson, a filmé les joueurs en action, le nez rivé sur leur partie alors que l’eau avait tout envahi. Ce n’est que lorsque le proprio a réalisé le danger qu’ils couraient (il a pris le temps de filmer la scène avant) que les ordinateurs ont été éteints et que les joueurs sont finalement partis.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :