Take a fresh look at your lifestyle.

Barack Obama sauve la saison de la NBA

0 220

- Advertisement -

Barack Obama sauve la saison de la NBA

 

Barack Obama sauve la saison de la NBA. L’ancien président américain a été contacté par LeBron James et ses coéquipiers afin de savoir quoi faire pour lutter contre les violences policières.

Alors que l’élection présidentielle américaine approche à grands pas, la tension est à son comble au pays de l’Oncle Sam. Le débat sur les violences policières est particulièrement chaud depuis la mort de George Floyd, sans compter l’affaire Jacob Blake. C’est dans ce contexte que les matchs de la NBA ont été annulés pour dénoncer ces actes de violence de la police ainsi que la politique de Trump en la matière. Evidemment, le président a saisi cette opportunité pour souder le camp républicain contre les joueurs de basketball. C’est alors que LeBron James a eu l’idée de faire intervenir un démineur inattendu : Barack Obama en personne.

Prudence est mère de sûreté

- Advertisement -

Mercredi, LeBron James a réuni plusieurs joueurs autour de lui pour former un début de coalition. Le but : demander à l’ancien chef d’Etat ce qu’il vaudrait mieux faire pour continuer à dénoncer les violences policières et Donald Trump tout en remportant la bataille de l’opinion publique. Trouver un tel compromis semblait être une tâche difficile.

Pourtant, Barack Obama a rapidement apporté une solution. Le pari est le suivant : les basketteurs reprennent les play-offs de la NBA tout en profitant de la médiatisation de cet événement pour sensibiliser la population à leur cause. Autrement dit, les matchs serviraient de tribu politique pour dénoncer les violences policières, mais ils ont bel et bien lieu. En plus de cela, les joueurs ont demandé à pouvoir participer au groupe de réflexion sur la lutte contre le racisme mené par l’ancien président.

Accord conclu, et les jeux ont pu reprendre ce samedi. Les basketteurs ainsi que leur ligue sont maintenant en train de réfléchir à la manière précise de porter haut et fort la parole des victimes de violences policières. Une des propositions serait de permettre aux salles de la NBA de servir de bureaux de vote adaptés aux mesures de sécurité sanitaire le jour de l’élection, question d’encourager les Américains à voter le 3 novembre.

- Advertisement -

SOURCE: SOIRMAG

- Advertisement -

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More