Take a fresh look at your lifestyle.

Barbade ne veut plus d’Elizabeth II comme chef d’Etat

0 255

L’île du sud de la Caraïbe veut poursuivre son émancipation de la couronne d’Angleterre. Indépendante depuis 54 ans, Barbade veut désormais écarter Elizabeth II de son rôle de chef de l’Etat et devenir une république à part entière.

Abonnez vous à la page Youtube de Safety Promo en cliquant ici

- Advertisement -

Le processus qui consiste à ne plus reconnaître la reine Elizabeth II comme chef de l’Etat doit en principe aboutir en novembre 2021 à l’occasion du 55e anniversaire de l’indépendance de l’île.

Ce discours lu par le gouverneur général de l’île, représentant de la couronne britannique, en ouverture de la nouvelle session parlementaire a été écrit par Mia Mottley, le premier ministre de la Barbade.

« Le temps est venu de laisser complètement derrière nous notre passé colonial ». C’est en ces termes que le gouvernement barbadien a signifié sa volonté de s’émanciper définitivement de la couronne britannique.

- Advertisement -

« C’est la déclaration ultime de notre confiance en qui nous sommes et ce que nous sommes capables d’accomplir » a également écrit la cheffe du gouvernement barbadien.

À Buckingam Palace, une source a indiqué à la BBC qu’il s’agissait d’un sujet qui ne concernait que le gouvernement et le peuple barbadien. « Le sujet ne vient pas de nulle part et a déjà été discuté à plusieurs reprises », a-t-on également commenté à Londres.

En 1998, une commission de révision de la constitution avait recommandé que Barbade adopte le statut de République.

Une démarche qui n’est pas nouvelle dans les anciennes colonies britanniques du bassin caribéen. Le Guyana est devenu une république en 1970, tout comme Trinidad et Tobago en 1976 et la Dominique en 1978.

SOURCE :RCI

- Advertisement -

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More