Take a fresh look at your lifestyle.

Bill Gates avoue avoir été jaloux de Steve Jobs

168

Bill Gates avoue avoir été jaloux de Steve Jobs

 

Le co-fondateur de Microsoft rend hommage au travail de Steve Jobs chez Apple et à sa capacité à séduire les foules.

- Advertisement -

Bill Gates et Steve Jobs ont été les frères ennemis de la Silicon Valley depuis la fin des années 70 jusqu’à la mort de ce dernier en 2011.

Bill Gates loue le charisme de son meilleur ennemi

Partenaires au lancement du Macintosh en 1984, ils se sont ensuite affrontés durant des années, Jobs ne pardonnant pas à Bill Gates de s’être très largement inspiré de l’interface graphique du Mac pour développer Windows.

Pourtant les deux hommes se sont toujours mutuellement respectés durant leur parcours. Bill Gates revient aujourd’hui, dans une interview donnée au podcast Armchair Expert, sur son meilleur ennemi et ne manque pas de louer les qualités du co-fondateur d’Apple, le qualifiant de « génie ».

LIRE AUSSI, Luis Abinader interdit de placer votre photo dans les institutions publiques

Bill Gates fut particulièrement impressionné par le charisme de Steve Jobs, qualifié parfois de « champ de distorsion de la réalité » : « C’était un magicien pour surmotiver les foules – j’étais un apprenti sorcier, donc je ne pouvais pas tomber sous ses charmes – mais je le regardais jeter des sorts, et je voyais ensuite les gens être hypnotisés. J’étais si jaloux ».

Une qualité qui aurait contribué au retour gagnant d’Apple dans les années 2000

Plus loin dans l’interview, Bill Gates revient sur le retour aux affaires de Steve Jobs chez Apple en 1997 et des années de succès qui ont suivi avec le lancement de l’iMac, de l’iPod puis de l’iPhone en 2007, une période qu’il qualifie de « vraiment phénoménale ».

« Et il n’y a aucune chance que ça arrive sans lui. Je veux dire qu’Apple était sur le point de mourir », continue Bill Gates. « Personne d’autre ne peut faire ce qu’il a fait à cette époque. Je n’aurais pas pu faire ça et je ne connais personne d’autre qui aurait pu le faire ».

Bill Gates a pourtant réussi son petit bonhomme de chemin en devenant l’un des hommes les plus riches du monde et en fondant sa fondation pour venir en aide aux populations les plus défavorisées.

Il regrette cependant de ne pas posséder le charisme de Steve Jobs, ce qui selon lui l’aiderait à amasser plus de dons comme il l’indiquait dans un entretien au Wall Street Journal en 2019 : « J’aimerais avoir de tels pouvoirs magiques parce que je défends des causes qui sont d’une certaine manière plus percutantes et je dois m’assurer qu’elles ne soient pas ignorées ».

Source : CNBC

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More