Take a fresh look at your lifestyle.

Brésil : Un enfant appelle la police parce qu’il n’a plus rien à manger, tout le pays se mobilise

258

Sa famille se nourrissait depuis plusieurs jours de farine de maïs mélangée à de l’eau.

« Monsieur l’agent, on n’a rien à manger à la maison. » Ce sont les mots qu’entend un policier brésilien lorsqu’il répond au numéro d’urgence mardi dernier. Au bout du fil, Miguel, un enfant de 11 ans. L’agent pense d’abord qu’il s’agissait d’un cas de négligence familiale. Mais lorsqu’il se rend sur place, il constate que cela fait trois jours que les sept membres d’une famille vivant dans une mansarde à Santa Luzia, près de Belo Horizonte (sud-est), ne se nourrissent plus que de farine de maïs diluée dans l’eau.

Célia, 46 ans, élève seule six enfants et alors que l’inflation rogne le pouvoir d’achat des plus pauvres dans la première économie d’Amérique latine, elle ne parvient plus à acheter de quoi les nourrir.

La cuisine vide a pris des allures de supérette

Les policiers se sont alors rendus au supermarché pour apporter à la famille des vivres, une partie payée de leur poche et l’autre offerte par le gérant du commerce, à qui ils avaient expliqué la raison de leur présence dans le quartier. Quand la presse locale a raconté cette histoire saisissante, le drame de la famille Barros a ému tout le Brésil et les dons ont commencé à affluer.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :