Take a fresh look at your lifestyle.

Ce braqueur avait droit à un dernier mot au tribunal, il a parlé pendant 5 jours d’affilée

39

Un braqueur allemand de 71 ans qui comparaissait devant le tribunal a utilisé son droit à un dernier mot pour parler pendant 5 jours entiers, révélait CNN le 9 octobre .

Le droit allemand autorise les criminels à prononcer un « dernier mot » (schlusswort) devant les tribunaux après leur condamnation ; au tribunal de Hambourg, Michael Jauernik, 71 ans, ne s’est pas fait prier. En effet, le braqueur de banques septuagénaire condamné à 12 ans de prison a utilisé son schlusswort pour parler pendant cinq jours d’affilée.

- Advertisement -

Le discours de Jauernik comprenait de vives critiques du travail du tribunal et des enquêteurs de la police, mais faisait également la part belle à la propre compétence juridique du condamné. En effet, ce dernier avait déjà purgé de lourdes peines pour des braquages de banques dans les années 1970 et 1980.

Ce n’est pas la première fois que Jauernik fait le show pendant cinq jours. En 1990, il avait déjà dirigé une émeute à la prison de Fuhlsbüttel qui avait duré cinq jours. Jauernik, qui comparaissait avec ses lunettes de soleil, a critique l’incompétence supposée des enquêteurs et affirmé qu’il avait plus de connaissances juridiques que ses avocats. Génie.

LIRE LA SUITE SUR ULYCES

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :