Take a fresh look at your lifestyle.

Ce taxi volant sans ailes peut foncer à 230 km/h

35

La société Urban Aeronautics basée en Israël vient de sécuriser 10 millions de dollars pour développer le « CityHawk », une voiture volante à hydrogène capable d’embarquer jusqu’à 6 passagers.

Le faucon des villes. C’est une réalité : l’électrique prend largement le pas sur l’hydrogène. Mais ceci n’empêche pas certaines entreprises du secteur de l’automobile d’imaginer de nouveaux modèles basés sur cette énergie qui, quand elle est produite par électrolyse grâce aux énergies renouvelables, est un vrai carburant écologique (un véhicule qui roule à l’hydrogène ne rejette que de l’eau).

L’hydrogène est le choix d’Urban Aeronautics pour sa première voiture volante. Enfin, pour son premier avion à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) baptisé « CityHawk » (le faucon des villes). La bête au design futuriste, longue de 8 mètres, fonctionne grâce à un système de rotors. Ces derniers, incrustés à l’avant et à l’arrière de l’appareil, sont annoncés comme « novateurs ».

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :