Take a fresh look at your lifestyle.

Cercle de l’entrepreneuriat au féminin couronne les gagnantes du concours femme d’affaires 2020.

0 149

Cercle de l’entrepreneuriat au féminin couronne les gagnantes du concours femme d’affaires 2020.

À l’occasion de la journée mondiale de l’entrepreneuriat féminin ce Mardi 18 Novembre 2020, une date qui correspond en Haïti avec la bataille de vertière.
Une bataille qui est pour Haïti la fin d’une longue et sanglante guerre de libération.

- Advertisement -

En résumé, le 1er janvier 1804, après avoir écrasé l’armée française que Bonaparte avait envoyée rétablir l’esclavage, Haïti devenait le premier État noir des temps modernes.

Liste des gagnantes :
Myriam Charles, Sandie W Ceromain, Manoucheka Rene.
Et un prix spécial accordé à la plus âgée des participantes : Zabella Rochellin.

Cercle de l'entrepreneuriat au féminin couronne les gagnantes du concours femme d’affaires 2020.
Cercle de l'entrepreneuriat au féminin couronne les gagnantes du concours femme d’affaires 2020.

Cinq projets sont sélectionnés aussi pour un accompagnement d’une institution.

Selon le comité de ce concours l’idée est qu’on ne peut pas parler de liberté sans autonomie, sans bien être.
On ne peut pas parler droit des femmes tant qu’elles n’ont pas d’autonomie économique, et d’autre part l’entrepreneuriat est une magnifique aventure qui offre à la femme d’être à la fois un agent de développement mais aussi un le pillier de son existence.

James fleurissaint; le concours femme d’Affaires est un concours qui vise à aider les Femmes à développer leurs capacités dans le monde de l’entreprenariat. Ce projet lancé le 19 août 2020 par James Fleurissaint connu sous le sobriquet  »Rikiki », vise aussi à honorer les femmes entrepreneures et les commerçantes. En effet, à travers des portraits de femmes en pleines action, les responsables de « Cercle de l’Entreprenariat au Féminin » entendent faire valoir l’image du travail, de la femme travailleuse au-delà de ce que les réseaux sociaux nous offrent.
 
 » Aujourd’hui les femmes sont de plus en plus présentes sur les réseaux sociaux; cependant beaucoup d’entre elles ne savent pas comment gérer leur image » explique James Fleurissaint, coordonnateur du projet. Ce dernier ajoute qu’à travers ce projet, une nouvelle image de la femme haïtienne va être donnée contrairement à celle montrée tous les jours dans les activités comme les « Car Wash Party ».
 
Pour cette première édition, les responsables du cercle de l’entrepreneuriat prévoient environ de récompenser et d’accompagner les gagnantes, de mais toutefois préfèrent ne pas dévoiler le contenu ces récompenses vu la situation sécuritaire du pays.
 
En outre, les responsables du concours promettent d’honorer les gagnantes de la première édition à la journée mondiale de l’entreprenariat au féminin qui sera organisée à une date qui n’est pas encore être rendue publique.

Un concours qui n’aurait peut être pas vu le jour sans l’accompagnement de plusieurs personnes et institutions :
Mme Marie Chantal Fleurissaint, Jeunesse Eternelle, Garry Assad, Wedlyne FRANÇOIS PIERRE ( Consulte générale de la République d’Haïti à Paris, Haïti Transfert, Fanfan Mizik, Rebecca Barbara Guillaume, Sabine Martelly, Marie Guarlène Dupoux, Nadège Desrosiers, Bedoite Judelin.

Stephanie Larrieux

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More