Take a fresh look at your lifestyle.

Christiane Taubira sort son premier roman

0 186

- Advertisement -

Christiane Taubira sort son premier roman

 

L’ancienne garde des Sceaux de François Hollande publie « Gran Balan », son premier roman chez Plon. Le 10 septembre en librairie.

Dans cette rentrée littéraire qui compte plus de 500 parutions, les éditions Plon créent la surprise. Elles viennent juste d’annoncer la sortie du premier roman de Christiane TaubiraGran Balan, en librairie dans seulement quelques jours.

L’ancienne ministre de la Justice y raconte l’histoire de Kerma, un Guyanais ayant servi de taxi à deux jeunes malfrats. Au tribunal pour être jugé, il risque des années de prison, pour une course à quinze euros.

 

Son éditeur parle d’un « tableau magnifique et terrifiant, vrai et fictionnel des coutumes, des mots, des traditions, des meurs, des violences, des errances comme des miracles de cette terre qu’elle connait bien et aime tant. Un livre qui parle au cœur, aux tripes, qui donne à rêver, sourire, s’émouvoir, pleurer, autant que réfléchir ».

 

- Advertisement -

Un premier extrait a été dévoilé : « Le monsieur à toge et épitoge a déjà tourné les talons. Il semble à sec sur le contenu, alors il pallie par le ton. Il interroge à la mitraillette. Il veut du oui ou du non, pas un roman.  Lui, Kerma, a envie d’expliquer, non, on ne vit pas tout un mois avec mille cent trente-six euros. Dès le dix-huit du mois, oui, on a besoin, et presque chaque jour, de ces quinze euros. L’essence, l’assurance, la nourriture, rester correctement vêtu et chaussé, après avoir payé le loyer l’eau l’électricité la taxe d’habitation la redevance télé les abonnements de sport de portable de streaming, ok ce n’est pas indispensable, mais à vingt-et-un ans…  Maintenant il a vingt-cinq ans, et il est vrai qu’il s’en passe, par la force des choses… Mais personne ne semble disposer à entendre, moins encore à écouter.

Alors, il répond, non je n’en ai pas besoin. C’est un mensonge de bonne foi. Ceux que l’on fait pour quelqu’un d’important. Et comme on est de bonne foi, on finit par y croire, on le répète à l’envi… Les mensonges sont faits pour vous sauver. Ceux-là, ceux de bonne foi, ce sont les pires. À tous les coups ils vous coulent. ».

 

- Advertisement -

En librairie le 10 septembre.

SOURCE : VANITYFAIR

- Advertisement -

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More