Take a fresh look at your lifestyle.

Confine-mots
Texte: Marvha Bassinet

145

La lettre d’un flemmard.

Confine-mots<br>Texte: Marvha Bassinet

- Advertisement -

Chers tous,
Je suis un pur fainéant !
J’ai essayé tant bien que mal d’y remédier mais disons que je n’y ai jamais mis aucune volonté.
Aucun engouement.
Aucune détermination.
Je me prélasse dans la routine.
La routine !
Tout le monde essaie de l’éviter
Quant à moi! Au train-train où va ma vie!
L’
ennuie
C’est que mes tracas viennent d’eux- mêmes s’imposer à moi.
J’ai vécu les aventures les plus invraisemblables même en restant cloîtrer dans ma
chambre.
C’est peut-être inconcevable mais véridique.
Mes journées peuvent me sembler durer des années.
Des années de dur labeur, de réflexion, d’épuisement, de fatigue permanente.
Le moindre pas parfois semble me peser lourd
Néanmoins je continue d’
avancer.
C’est peut-être une malédiction d’être aussi lent, nonchalant, pesant, gnangnan.
J’en suis ainsi réduit comme peau de chagrin.
Et cela m’est aussi inattendu que je fasse des jeux de mots!!
Mon remède m’apparut en la qualité d’un virus.
Jamais auparavant, je n’ai été si chanceuse.
C’est en restant sur mon lit, fixant le téléviseur que j’appris que mon épidémique
ou plutôt pandémique sauveur avait fait son entrée au pays.
Et que le terme confinement ferait désormais parti de mon vocabulaire le plus chéri
Honte à moi.
Honnêtement je me sens rabaissée d’avoir de tels sentiments.
D’éprouver de l’apaisement alors que des milliers de gens de par le monde, qui
plus est, souffrent de ce Coronavirus.
En fait, je ne me réjouis pas du chaos dans lequel la terre est plongée.
J’en suis même sincèrement peinée.
Cependant je ne peux m’empêcher de me réjouir de ce que m’offre ce covid-19 en
terme d’oisiveté.
En y réfléchissant, mon confinement psychologique remonte à ma prime enfance.
Je n’ai jamais songé ainsi à ma personne.
C’est vrai ce que me disait ma mère, une réclusion prolongée peut même forcer les
plus paresseux à s’interroger sur eux,
A philosopher.
La preuve, je vous écris une lettre.
C’est extraordinaire, non ?
Donc vous imaginez l’état d’
esprit des plus actifs que moi.
Pas plus tard que la semaine dernière, un ami vivant aux Etats-Unis d’Amérique
m’a téléphoné,
Un vrai intellectuel, soit dit en passant,
Pour me parler de la surpopulation, de ses points négatifs et de la faim planétaire
qui en résulte.
Il faut toujours qu’il en fasse trop.
Trop, je n’ai jamais pu atteindre ce stade, ce mot est assez pesant selon moi.
Il a été même question de vasectomie !
comme si le sort de l’humanité dépendait
de lui.
Il a été confiné lui aussi mais de manière radicale.
Je n’aurai bientôt plus de ces nouvelles.
Je lui ai dit que sa contribution à la cause qu’il défendait serait bientôt achevée.
En pure perte.
Il s’est montré moins pragmatique depuis.
Dès lors, je le console autrement.
Puis ce fut aux gens de ma famille de débiter toutes sortes de prédictions
exténuantes les unes plus que les autres.
Certains se sont transformés en agents du FBI,
Les dossiers classés top secret leur ont été secrètement dévoilés.
D’autres font même partie des services secrets de renseignements,
Il a été question d’armes bactériologiques lors de mes conversations téléphoniques
On se croirait vivre à la James Bond!
Les gens de nos jours! Ils deviennent si
prolifiques que cela devient stressant.
Mais les plus forts sont ceux qui sont en connexion directe avec Dieu, ils vous
prédisent l’imprédicable.
On a été à un cheveu près de se faire des tasses de thé capillaire.
Quant à moi, je n’essaie vraiment pas d’élucider l’affaire covid-19.
Cela me fatigue.
Je n’ai jamais eu d’opinions arrêtées sur quelque sujet que ce soit encore moins
celui-là
Tout peut être possible.
Que pourrais-je dire d’autre !
Que Dieu nous garde chers amis.
J’ai atteint mon point d’effervescence le plus haut.
Je suis fière de moi.
Et cela me rend somnolente
Confinement votre.

Le Flemmard.
Auteur : Marvha Bassinet

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More