Take a fresh look at your lifestyle.

Covid-19 : un troisième confinement annoncé dans les jours à venir ?

248

Covid-19 : un troisième confinement annoncé dans les jours à venir ?

Troisième confinement L’étau se resserre. Un reconfinement pourrait être annoncé très prochainement. A priori, les écoles resteraient ouvertes pendant cette période.

- Advertisement -

La possibilité d’un troisième confinement est de plus en plus probable. Ce samedi 23 janvier, Olivier Véran explique au Parisien que le gouvernement attend « d’être fixé sur les effets du couvre-feu« , qui devraient être dévoilés la semaine prochaine. « Si ça ne baisse pas, si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires, évidemment. Et cela s’appelle le confinement. […] On n’attendra pas le mois de mars pour agir », affirme le ministre de la Santé.

Vendredi, une source du gouvernement a déclaré à l’AFP que « l’hypothèse du confinement [était] de plus en plus probable ». Ce 24 janvier, c’est au tour de « plusieurs sources haut placées au sein de l’exécutif » d’affirmer au Journal du Dimanche que « la décision est sur le point d’être prise ». Selon l’hebdomadaire, Emmanuel Macron pourrait l’annoncer mercredi prochain lors d’une allocution télévisée, après le conseil de défense, et le confinement durera au moins trois semaines.

Les modalités de ce troisième confinement ne sont pas encore certaines, mais il pourrait y avoir une fermeture partielle des commerces non essentiels. En revanche, les établissements scolaires, eux, resteraient ouverts. « La situation permet la continuité scolaire. Mais nous sommes vigilants », indique Jean-Michel Blanquer au Journal du Dimanche. Le ministre de l’Education nationale déclare : « Je préfère les modalités qui ont prévalu en novembre avec les établissements ouverts, d’autant que nous constatons a posteriori que nous stratégie a fonctionné. […] Tout notre travail consiste à éviter cette hypothèse [de fermer les établissements scolaire], même si elle reste concevable en cas de nécessité absolue. L’école reste essentielle pour nos enfants ».

SOURCE : AU FÉMININ

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More