Take a fresh look at your lifestyle.

Des scientifiques israéliens créent des hybrides cochons-humains

42

Sous le prétexte de développer une source abondante d’organes transplantables sur des humains, des scientifiques israéliens travaillent sur la création d’hybrides cochons-humains, détaillaient-ils dans Nature le 28 juin.

L’équipe dirigée par le Dr Shahar Cohen, de l’hôpital Beilinson en banlieue de Tel Aviv, a créé un hybride cochon-humain en remplaçant les vaisseaux sanguins d’un porc par des vaisseaux humains, un processus appelé « décellularisation vasculaire ». Dans ce processus, les cellules utilisées pour fabriquer les vaisseaux sanguins provenaient de placentas humains. La couche interne des vaisseaux sanguins du porc a donc été retirée et remplacée par une couche humaine.

En trompant le système immunitaire de cette façon, un organe hybride, dérivé du porc mais doté de vaisseaux sanguins humains a pu être créé. Ce faisant, l’organe du porc est transplantable sans souci sur des humains. « La décellularisation vasculaire » a été réalisée avec succès sur différents organes comme les reins, le foie ou le cœur de rats et de porcs.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :