Take a fresh look at your lifestyle.

En Italie, une sculpture qualifiée de « gifle sexiste » fait polémique

70

Au bord de la mer Tyrrhénienne, dans la petite commune italienne de Sapri, une statue récemment inaugurée rend hommage à un célèbre poème. « La Glaneuse de Sapri » (« La Spigolatrice di Sapri » en italien) narre l’histoire de l’insurrection manquée de l’anarchiste Carlo Pisacane contre le royaume des Deux-Siciles, au XIXe siècle.

Le poème, écrit par Luigi Mercantini, prend la voix d’une glaneuse ayant rejoint le mouvement et qui assiste au massacre de Carlo Pisacane, dont elle est tombée amoureuse, et des 300 patriotes qui l’accompagnent. « Ils étaient 300, ils étaient jeunes et forts, et ils sont morts », répète-t-elle.

L’artiste Emanuele Stifano a été commissionné pour rendre hommage à ce poème et à l’épisode de l’histoire italienne qui l’a inspiré. Récemment inaugurée, la glaneuse de bronze n’a reçu l’approbation que d’un parterre d’hommes, nombre de politiciennes ayant fait part de leur indignation face à la silhouette de femme dénudée qui borde désormais le front de mer de Sapri.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :