Take a fresh look at your lifestyle.

États-Unis : des dizaines de milliers de manifestants défendent le droit à l’avortement

31

Près de 450 cortèges étaient organisés à travers tout le pays pour s’opposer au projet d’arrêt de la Cour suprême qui entend laisser aux États la possibilité d’interdire l’avortement. Une vingtaine d’entre eux y serait déjà favorable.

 « Pas touche à nos corps ! » : des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi pour défendre le droit à l’avortement, menacé par la Cour suprême qui semble prête à revenir en arrière, 50 ans après sa décision historique de protéger l’IVG.

Quelque 450 cortèges étaient organisés à travers le pays, dont des grandes marches à Washington, New York, Chicago, Austin et Los Angeles. Une manifestation à travers tout le pays qui n’a toutefois pas largement mobilisé les 329 millions d’habitants.

 Personne n’a le droit de prendre une décision concernant le corps de quelqu’un d’autre », a expliqué à Hanna Williamson, une manifestante de 20 ans à Washington. « Je me bats pour les droits de tout le monde ». Dans la foule, les manifestants tenaient des pancartes roses avec écrit « Pas touche à nos corps », d’autres clamaient « La Cour suprême veut tuer les femmes », « Faites avorter la Cour » et une grande banderole « Nos corps, nos avortements » était placée en avant du cortège.

Dans la capitale, le défilé de plusieurs milliers de personnes doit se terminer devant le bâtiment de la Cour suprême. À New York, le cortège de quelque 3000 personnes était mené par les sénateurs démocrates Chuck Schumer et Kirsten Gillibrand, ainsi que la procureure de la ville Letitia James. Le maire Éric Adams était également dans la foule.

Une vingtaine d’États promettent de le rendre illégal

Ils étaient 5000 à Houston, au Texas, selon les organisateurs et un millier à Louisville, dans le Kentucky, un État conservateur du Sud où seulement deux cliniques de l’organisation Planned Parenthood pratiquent des avortements. Plusieurs milliers de personnes manifestaient aussi à Los Angeles.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :