Take a fresh look at your lifestyle.

Février : Mois de l’histoire des Afro-Américains

171

Février : Mois de l’histoire des Afro-Américains.

Le mois de l’histoire des Noirs (anglais : Black History Month ou nommé également African American History Month) est une commémoration annuelle de l’histoire de la diaspora africaine qui a été célébrée pour la première fois aux États-Unis en 1976 par le président américain Gérald Ford, depuis il est célébré chaque année au mois de février. D’autres pays ont emboîté le pas des États-Unis comme le Canada, depuis 1995 et le Royaume-Uni depuis 1987.

- Advertisement -

Cinquante ans après la promulgation du XIII° amendement de la Constitution des États-Unis abolissant l’esclavage, l’historien afro-américain Carter G. Woodson et le pasteur Jesse E. Moorland (en) fondent l’Association for the Study of African American Life and History ( (ASALH), association dédiée à la recherche sur l’histoire des Afro-Américains. L’ASALH, lance une initiative la Negro History Week (« semaine de l’histoire des Nègres ») la deuxième semaine de février 1926. Cette semaine est choisie en raison de la coïncidence des anniversaires d’Abraham Lincoln le 12 février et de Frederick Douglass le 14 février, deux dates célébrées par les communautés noires américaines depuis la fin du xixe siècle.

L’objectif initial de la manifestation était de coordonner l’enseignement sur les contributions des afro-américains dans les écoles primaires, les High Schools (lycées), les établissements universitaires, mais aussi la presse, les clubs de femmes, les revues savantes des États-Unis. La première Negro Histroy Week reçoit un accueil mitigé, même si elle est soutenue par les départements d’Éducation en Caroline du Nord, au Delaware, en Virginie-Occidentale et à Baltimore et Washington.

Selon Carter G. Woodson, l’enseignement de l’histoire des Noirs est essentiel à la survie physique et intellectuelle des Noirs dans la société.

En 1929, le Journal of Negro History constate que tous les États avec une importante population afro-américaine ont organisé des événements liés à la semaine et que des églises y participent également. Des clubs d’histoire des Noirs sont également créés et certains maires en font une fête officielle.

En 2020, sept pays d’Afrique ont célébré le Mois de l’Histoire des Noirs / Black History Month du 1er au 29 février 2020, à l’initiative de l’afro-caribéenne Mélina Seymour [archive] à travers son ONG internationale Africa Mondo, en collaboration avec des organisations de la société civile. C’est la première année durant laquelle cet évènement se déroule sur le continent africain avec l’implication de la société civile, des associations, des acteurs culturels et économiques, des chercheurs, des historiens et des autorités. La première édition en Afrique s’est tenue simultanément au Bénin, au Burkina Faso, au Cameroun, aux Comores, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Tchad ; mais il faut aussi noter la mobilisation de togolais et de congolais dans leur pays respectif, même si les activités n’ont pas pu si tenir. L’épicentre des activités du Mois de l’Histoire des Noirs en Afrique, du 1er au 29 février 2020 était en République du Bénin, pays où est née Africa Mondo [archive] et dans lequel était basé madame Seymour pour assurer la coordination générale. Des initiatives pluridisciplinaires ont meublé quasiment quotidiennement le mois de février à Abomey-Calavi [archive], commune hôte de cet évènement au Bénin, où plus de 500 personnes ont participé à la cérémonie d’ouverture [archive] le 1er février en présence des autorités, des têtes couronnées, des chefs religieux, des présidents d’organisations de la société civiles etc. La première édition s’est intitulée Black History Month Africa / Mois de l’Histoire des Noirs en Afrique afin de faire le lien direct avec la commémoration qui existe aux États-Unis. Néanmoins, il s’agit de raconter l’histoire de l’Afrique et de la diaspora avec un regard africain et afro-descendant à partir du continent. Parmi les critiques constructives en vue de l’amélioration des prochaines éditions sur le continent, il a été fortement recommandé de l’intitulé à compter de 2021 “Mois de l’Histoire de l’Afrique et de la Diaspora. »

SOURCE : WIKIPEDIA

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More