Take a fresh look at your lifestyle.

Google Maps, nouveau concurrent de Twitter et Instagram ?

218

- Advertisement -

Google Maps devient véritablement un réseau social avec cette nouvelle fonction.

Google Maps renforce davantage sa dimension sociale et désormais tous les profils ayant publié des avis, photos ou listes en public peuvent avoir des abonnés.

Un profil Google Maps auquel vous pouvez vous abonner // Source : Google

Vous le savez, Google Maps est déjà le service de cartographie le plus populaire sur smartphones, mais l’application de navigation ne cesse de s’enrichir avec de nouvelles fonctionnalités à tel point qu’aujourd’hui, la plateforme devient un réseau social à part entière.

L’année dernière, alors que la plateforme célébrait ses 15 ans, Google Maps voulait déjà mettre plus en avant cette dimension sociale en permettant aux utilisateurs de s’abonner à une poignée de Local Guides — c’est le nom donné aux personnes partageant beaucoup d’avis utiles sur les établissements qu’elles visitent, des sortes d’influenceurs de Google Maps.

- Advertisement -

Or, désormais, il est possible de suivre à peu près tout le monde. Google l’a officiellement annoncé : si vous avez partagé une photo, un commentaire ou une liste de manière publique, vous pourrez avoir des abonnés. Les personnes qui suivent votre profil auront ainsi accès à vos dernières publications dans l’onglet Actualités de l’application.

LE DÉPLOIEMENT GLOBAL A COMMENCÉ
Les équipes de Google Maps précisent que chaque utilisateur pourra restreindre la visibilité de son profil et ne laisser que les personnes qu’il a approuvées à le suivre. Il faudra, pour cela, aller faire un tour dans les paramètres de votre profil et indiquer votre préférence.

- Advertisement -

Reste à savoir si beaucoup de personnes vont jouer le jeu ou non. La plupart des personnes utilisent sans doute Google Maps uniquement pour sa fonction première de navigation, mais si ce renforcement de la dimension sociale de l’application est intelligemment mené, peut-être ne sera-t-il pas si incongru que de s’abonner à un profil avec le même engagement que l’on aurait sur Twitter ou Instagram. Espérons simplement que le service ne devienne pas une énorme usine à gaz comme Gmail.

Le déploiement de cette nouveauté a commencé et devrait progressivement toucher l’ensemble des utilisateurs.

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More