Take a fresh look at your lifestyle.

Guerchang Bastia aka CHANGO une voix qui bouleverse.

0 298

- Advertisement -

Quand on pose la question sur la fonction de la musique, Jean-Marc Warszawski a tendance à répondre sans la moindre hésitation que la fonction essentielle de cette dernière est d’éviter qu’on pose ce type de question.

Toutefois cela ne met point un frein à d’autres compréhensions si on ne choisi pas seulement le parti esthétique de la chose comme ce musicologue français.

Dans un pays où rien ne va ,tout peut être prétexte pour dire ce qui peut faire avancer les choses dans le bons sens.
Dans cet ordre d’idée, il y a ceux qui choisissent le travail vite fait, le plus demandé, et enfin le plus constestaire au grand risque de se voir reléguer au second plan des politiques de diffusion de certaines stations.

Dans cette ordre d’idée la voix constestaire de certains fait peur à ce système.
Comme celle Chango Bastia qui ne chante pas pour dire que la vie est belle içi et là , que la vie est rose içi, mais préfère plutôt faire de sa voix sensible au quotidien de ce pays un vrai miroir reflétant tous ces cris étouffés, fatigués, des bidonvilles, des femmes, des enfants, des handicapés en mal d’écoutes.

L’auteur de l’album Fèl an kreyòl qui comporte 13 beaux titres ,Guerchang Bastia ( Sociologue de formation )ne s’abstient pas même pendant ce long période de crise sanitaire car sa séance live sur Facebook a mobilisée plus de 100 000 internautes, le 11 Mai il a commémoré l’anniversaire du décès de Bob Marley sous l’invitation de Stevenson Michel (Ragae Mapou) Port au Prince, et le 20 Juin pour la fête de la musique il a été présent une fois de plus sur la scène qu’on célèbre toujours en grande pompe à Port-au-Prince.

- Advertisement -

Biographie

Né en 1988, ce sociologue se lance dans sa première expérience musicale à 13 ans. Un véritable calvaire car en Haïti, les parents voient d’un mauvais oeil leurs enfants emprunter une carrière dans un art qui, ici, ne nourrit pas son maitre. Vouloir devenir artiste en Haïti, c’est un peu ne pas avoir les pieds sur terre où pourtant la réalité rappelle tous les jours que tout ici est une lutte constante.

- Advertisement -

Pourtant tout en souhaitant devenir chanteur, la lutte, Guerchang l’embrassse à bras le corps.

《Dans la situation économique et sociale qu’est la nôtre, la résistance est le choix de tout citoyen conscient. Pour répéter Stéphane Husserl résister c’est créer, moi je dis aussi que créer c’est résister》

Que ferait ce peuple sans ses voix comme celle de Guerchon Bastia, Bic , kebert Bastien, Emmanuel Charlemagne dit Manno Charlemagne, Jean Jean Roosevelt, Bethova Obas, Doc Fila, KLibr, pour ne citer que ceux là.

James Fleurissaint
[email protected]

- Advertisement -

Laisser un commentaire