Take a fresh look at your lifestyle.

La Fondation Fabienne Colas annonce un partenariat avec Netflix

0 136

- Advertisement -

La Fondation Fabienne Colas annonce un partenariat avec Netflix, la Banque Nationale et le Fonds des médias du Canada pour étendre son programme Être Noir.e au Canada.

L’initiative, née à Montréal en 2015, vise à promouvoir la diversité derrière la caméra grâce à un programme de formation, de mentorat et de création entièrement consacré aux cinéastes noirs.

« Ce partenariat est majeur, historique. C’est du jamais vu un partenariat du genre avec une organisation noire, comme la Fondation Fabienne Colas», dit la fondatrice de l’organisme qui porte son nom.

En 2019, ce sont 15 cinéastes de Toronto, de Montréal et d’Halifax qui ont pris part au programme. Les participants, âgés de 18 à 30 ans, ont présenté leurs oeuvres dans divers festivals, dont le Festival international du film Black de Montréal. Certains courts-métrages ont aussi été diffusés récemment à Télé-Québec, et CBC envisage d’en diffuser d’autres cet automne.

La Fondation Fabienne Colas annonce un partenariat avec Netflix

Avec la nouvelle entente, le programme pourra accueillir plus de participants, dont certains seront anglophones. Les anciens élèves pourront aussi bénéficier d’un accompagnement plus long pour les aider avec la production d’un deuxième court-métrage et les guider durant le processus de demande de subventions. De plus, à compter de 2021, le programme va également voir le jour à Ottawa, Calgary et Vancouver.

Le montant de l’entente n’a pas été dévoilé, mais la productrice spécifie que l’engagement de Netflix est de trois ans et celui de la Banque Nationale, de cinq ans.

- Advertisement -

Vous devez lire aussi, Beyoncé dévoile les invités de son film « Black is King »

- Advertisement -

Cette annonce survient au moment où des manifestations ont lieu régulièrement au Canada pour dénoncer le racisme systémique que vivent les personnes issues des minorités visibles, plus particulièrement des communautés noires.

« Ça envoie un bon message parce que ce n’est pas assez de dire qu’on est sensible à la cause. Depuis le début des temps que les gens sont sensibles à la cause. Alors, ça envoie le message qu’il faut passer à l’action avec des moyens concrets, avec des actions concrètes et qu’il faut ouvrir le portefeuille. L’argent est le nerf de la guerre et les organisations artistiques noires ont eu énormément de difficultés avec des problèmes de barrières systémiques dans les programmes de subvention », explique-t-elle.

Aucune entente de diffusion ou d’exclusivité n’a été signée avec Netflix, selon Fabienne Colas. « On n’a pas eu cette discussion-là encore à la table. Mais si vous me le demandez personnellement, bien sûr que j’aimerais que ces films se retrouvent sur Netflix », conclut-elle.

Source : www.rcinet.ca

- Advertisement -

Laisser un commentaire