Take a fresh look at your lifestyle.

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur célébrée en grande pompe, à la Bibliothèque Nationale d’Haïti, ce vendredi 23 Avril 2021

127
La Journée mondiale du livre et du droit d'auteur célébrée en grande pompe, à la Bibliothèque Nationale d'Haïti, ce vendredi 23 Avril 2021

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur célébrée en grande pompe, à la Bibliothèque Nationale d’Haïti, ce vendredi 23 Avril 2021.

Créé en 1995, cette journée à été choisie par l’UNESCO en mémoire de la disparition des écrivains William Shakespeare, Miguel de Cervantes, et Inca Garcilaso de la Vega survenu le 23 Avril 1616.

De ce fait, tous les ans, à travers le monde, cette date est utilisée pour faire la promotion du livre et le respect du droit d’auteur.

Parler de respect du droit d’auteur en Haïti implique de parler nécessairement des réseaux sociaux vue la place qu’occupe ces derniers dans la société haïtienne et leur rôle de démocratisation de l’accès à l’information.

D’où le thème de la conférence à la BNH cette année:  » LECTURE, DROIT D’AUTEUR ET RÉSEAUX SOCIAUX.

Deux sujets développés par deux orateurs de marque, la journée a été plus qu’enrichissante :

le membre du BHDA, Monsieur Patrice DERENONCOURT, a fait une brillante intervention autour du sujet suivant : le respect du droit d’auteur au cœur de l’expansion des réseaux sociaux

Le professeur d’université a profité de son exposé pour alerter les jeunes du danger que représente les réseaux sociaux, lorsqu’une attitude responsable n’est pas adoptée.

La Journée mondiale du livre et du droit d'auteur célébrée en grande pompe, à la Bibliothèque Nationale d'Haïti, ce vendredi 23 Avril 2021

 » Les réseaux sociaux nous offre une facilité de communication et en même temps ils peuvent ruiner notre carrière. Il faut être imbu de l’impact de chaque publication, » poursuit le professeur.

Monsieur Derenoncourt a également rappelé au public que l’utilisation des contenus retrouvés sur les plateformes numériques sans tenir compte de leurs conditions d’utilisation est une violation au respect du droit d’auteur. Ce qui est monnaie courante en Haïti.

Comme l’a si biendit Victor Hugo, « La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire. », Le livre a été présenté comme une lumière qui guérit au sein de cette conférence.

C’est autour de « La bibliothérapie : comment les livres prennent soin de nous que le Directeur General de la BNH, Monsieur Dangelo NEARD a fait son intervention, où il octroie au livre le pouvoir de guérison.

Selon lui, la lecture peut nous traiter de certaines maladies mentales : tels que la dépression, le manque de sommeil, la déficience intellectuelle et autres ».

L’ animateur vedette de l’émission Des livres et vous soutient que tout le monde sans exception aime lire. Certains n’ont tout simplement pas encore trouvé un livre qui traite de leur passion.

Les livres étant au cœur de l’événement, une superbe exposition des ouvrages fraîchement publiés et des livres qui traitent la question de l’art et de la culture, a eu lieu en vue de tenir le public informer des titres disponibles dans les archives de la BNH.

Toujours dans le cadre de la célébration du livre, une batterie de comédiens ont investi la rue capois dans l’après midi. En binôme dans chaque carrefour, des livres à leurs pieds, ils ont donné des prestations de texte. L’idée était de montrer que l’on peut placer le livre au cœur de toute les initiatives de la société.

James Fleurissaint
[email protected]

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :