Take a fresh look at your lifestyle.

La société américaine spécialisée en intelligence artificielle, Nvidia, prend la tête en tant que première capitalisation boursière mondiale

Le cours de l’action du fabricant de puces a augmenté de 3,2 % lors de la séance, atteignant 135,21 dollars, ce qui a fait grimper sa capitalisation boursière à 3,326 milliards de dollars.

Cette valeur dépasse désormais celle de Microsoft, faisant de l’entreprise la plus valorisée au monde, quelques jours après avoir dépassé Apple.

Nvidia continue sa montée impressionnante. Ce mardi, la capitalisation boursière du fabricant de puces utilisées dans les modèles d’IA a dépassé celle de Microsoft. Aux alentours de 19 heures, heure française, le cours de ses actions sur le Nasdaq a augmenté de 3,1 %, atteignant 135 dollars, ce qui valorise l’entreprise à environ 3,326 milliards de dollars, dépassant ainsi Microsoft qui est évalué à 3,322 milliards de dollars. Cela fait de Nvidia la nouvelle entreprise la plus valorisée au monde.

Début juin, Nvidia avait tout juste franchi la barre des 3.000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

La récente division des actions de l’entreprise par dix le 7 juin a stimulé davantage la hausse du cours de son titre, le rendant plus attractif pour les investisseurs. En outre, la baisse des taux obligataires favorise les actions à forte croissance, telles que celles de Nvidia. Cette entreprise est renommée pour ses cartes graphiques (GPU) qui sont capables de gérer des calculs intensifs nécessaires au développement des programmes d’IA générative.

L’entreprise a intensifié son rythme en dévoilant début juin un nouveau processeur, moins de trois mois après avoir lancé son modèle précédent. Traditionnellement, ce secteur avait l’habitude d’espacer ses sorties de plusieurs années. Les analystes de Wedbush Securities considèrent que les puces GPU de Nvidia sont désormais aussi précieuses que l’or ou le pétrole dans le domaine technologique. Ils estiment que Nvidia, Apple et Microsoft sont désormais en compétition pour atteindre une valorisation boursière de 4.000 milliards de dollars.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More