Take a fresh look at your lifestyle.

Le Consulat Générale de la république d’Haïti à Paris au cœur d’une rencontre entre différentes confessions religieuses

40

Le Consulat Générale de la république d’Haïti à Paris au cœur d’une rencontre entre différentes confessions religieuses.

Ce 25 Avril 2021 reste et demeure une date inoubliable dans les calendriers de la communauté haïtienne de France et du Consulat Général de la république d’Haïti à Paris car c’est la première que les différentes confessions religieuses de la communauté haïtienne de France se réunissent autour d’une même table au Consulat Général d’Haïti à Paris.

Des membres de la communauté chrétienne et vodou de France ont répondu à l’appel de la Consule Générale de la République d’Haïti à Paris Madame Wedlyne François Pierre pour une table ronde autour de dialogue social, du vivre ensemble et des réalités de chacune de ces communautés.

Ils étaient au nombre de trois :
Stéphanie Larrieux pour le secteur vodou, Pasteur Emmanuel Toussaint, aumônier de la communauté catholique, le prêtre Jn Orlens St Louis.

Une société s’apparente souvent à un corps de musique ou chaque secteur doit jouer sa partition pour la meilleure orchestration possible, ou le meilleur résultat possible.
Ainsi le dialogue social constitu le fer de lance de toute idée de bonne gouvernance.

Depuis l’entrée en fonction de cette nouvelle équipe, la Consule Générale affiche clairement la volonté d’être ce trait d’union entre tous les secteurs de la communauté haïtienne de France à travers de multiples actions.

Le dialogue est le plus sur moyen de parvenir au progrès durable, en ce sens la pesanteur des actions de la nouvelle équipe du consulat générale de la république d’Haïti à Paris augmente de plus en plus en importance.

La tolérance religieuse sous entendre que chacun a le libre choix de ses convictions et doit accepter que l’autre jouisse de la même liberté.
Ce qui n’est pas toujours ainsi dans la réalité au niveau de la communauté haïtienne de France comme tant d’autres communautés religieuses de partout.

Et pourtant pour la consule générale d’Haïti à Paris Madame Wedlyne François Pierre, la tolérance reste et demeure le meilleur moyen de parvenir aux fins supérieures et au bien être commun.

James Fleurissaint
[email protected]

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :