Take a fresh look at your lifestyle.

Le partage des comptes en dehors des foyers fait perdre des milliards à Netflix

165

NETFLIX.

Le partage des comptes en dehors des foyers fait perdre des milliards à Netflix.

- Advertisement -

Alors que l’époque du partage de comptes entre utilisateurs pourrait bientôt disparaître car Netflix aurait déjà commencé à faire la chasse aux utilisateurs « non-officiels », une étude publiée par la société de conseil BearingPoint vient de révéler que 41 % des Français ont admis avoir déjà partagé au moins une fois leur mot de passe avec quelqu’un qui ne vit pas au sein du même foyer.

Une pratique qui touche aussi toutes les autres plateformes de streaming, 29 % des personnes abonnées à Apple TV+ ont déjà partagé leurs identifiants, 25 % des abonnés à Amazon Prime, 41 % pour Disney+. Le service le plus impacté par ce phénomène est YouTube Premium avec pas moins de 46 % des personnes abonnées qui ont avoué avoir eu recours à cette pratique.

Une perte financière pour Netflix mais une plus-value perçue pour l’internaute

L’étude de BearingPoint réalisée entre le 26 novembre et le 14 décembre 2020 auprès de 2 128 décisionnaires pour la souscription à une offre de streaming dans leur foyer et disposant déjà d’au moins un abonnement. Les questions ont été posées dans le cadre d’un sondage Opinion Way réalisé en ligne auprès d’un échantillon national de 2 965 français de 18 ans et plus représentatifs de la population française.

Ce phénomène fait perdre de l’argent aux plateformes (environ 5,1 milliards d’euros par an pour Netflix selon une analyse de la banque Citi citée par Media Play News) mais présente aussi de bons côtés… « En tolérerant cette pratique, les acteurs risquent la perte de chiffre d’affaires immédiat. Mais ils gagnent en compétitivité et contraignent la concurrence. Ils forment ainsi des cohortes de prospects qui utilisent leurs services à moindre coûts, et qu’ils pourront convertir lorsque la situation de concurrence sera favorable, conclue BearingPoint dans son étude.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More