Take a fresh look at your lifestyle.

Les chewing-gums, interdits à Singapour

60

Singapour : le chewing-gum

Depuis 1992, les habitants de Singapour n’ont plus le droit de mâcher du chewing-gum. La naissance de cette loi est aussi surprenante que son origine. Il y a 23 ans, le métro de la ville n’a pas pu ouvrir ses portes à cause d’un chewing-gum coincé dans le mécanisme. Déclaré « nuisance non dégradable« , le chewing-gum est banni du pays. Et si un Singapourien est pris un chewing-gum dans la bouche, il écope d’une  d’une amende de 1.000 euros et des travaux d’intérêt général. En 2004, la loi a été légèrement modifiée :ceux qui voudraient améliorer leur santé bucco-dentaire peuvent obtenir des les précieux bonbons à la menthe sur ordonnance médicale.

Ce genre de mesure est particulièrement étonnante aux yeux des Occidentaux, et une députée singapourienne s’en est rendu compte : c’est pourquoi elle a proposé de lever cette mesure avec pour argument que cette dernière était négative à l’image de la ville. Mais le responsable du ministère du Développement social de Singapour estime que, dans la mesure où “le chewing-gum n’a pas posé de problèmes depuis son interdiction”, rien ne sert de lever cette mesure. En 2005, un condamné à mort qui avait demandé un dernier chewing-gum avant de mourir se l’était vu refuser par les autorités singapouriennes sous prétexte que c’était « trop grossier, même dans le couloir de la mort ». 

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :