Take a fresh look at your lifestyle.

Manvendra Singh Gohil : est le premier prince ouvertement gay du monde

648

Manvendra Singh Gohil : est le premier prince ouvertement gay du monde.

Manvendra Singh Gohil.

- Advertisement -

Alors que l’homophobie est plus violente que jamais en Inde, Manvendra Sing Gohil, premier prince indien ouvertement gay, a décidé de transformer son palais en refuge pour tous les jeunes issus de la communauté LGBTI qui en auraient besoin. « Vanity Fair » dresse le portrait de ce prince en avance sur son temps.

Manvendra Singh Gohil aurait pu, comme de nombreuses figures du gotha avant lui, passer le reste de sa vie « dans le placard ». Cette décision aurait été d’autant plus compréhensible qu’en Inde, l’homosexualité est encore considérée comme un crime — ou du moins, « l’acte homosexuel ». Si l’Organisation nationale de contrôle du sida (NACO) estime qu’il y a plus de 2,5 millions d’hommes homosexuels en Inde aujourd’hui, la communauté LGBTI souffre d’un tabou permanent et d’une représentation quasi-inexistante dans les médias et le monde du divertissement.

La loi indienne ne reconnaît aucun couple du même sexe et la question du mariage pour tous est loin d’être un sujet de discussion au sein du gouvernement. Pourtant, Manvendra Singh Gohil, 52 ans, n’a pas peur de s’afficher avec son compagnon, ni d’aider les jeunes homosexuels de son pays, souvent chassés de leur foyer par leurs parents.

Manvendra Singh Gohil, le prince gay qui voulait changer l’Inde.

Le prince Manvendra et son époux DeAndre : l’histoire d’amour du premier prince ouvertement homosexuel.

Le courage du premier prince ouvertement gay

En 2002, le prince Manvendra Singh Gohil, héritier apparent de l’ancien trône de l’État princier de Rajpipla, faisait son coming out. En réalité, ce sont des psychiatres qui se sont chargés d’expliquer à sa famille qu’il était gay.

Son père, le maharadja Raghubir, est l’actuel prétendant au trône du Rajpipla, un ancien État du Raj britannique, situé dans l’actuel État indien du Gujarat. Par sa mère, fille du maharaja de Jaisalmer, le prince Manvendra est lié à deux prestigieuses familles royales indiennes. Le mariage de ses parents avait même fait la couverture exceptionnelle d’un numéro de National Geographic, en 1964.

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :