Take a fresh look at your lifestyle.

Mr Pradel HENRIQUEZ ministre de la culture et de la communication lance
MCC-DEBATS. SAFETY PROMO

139
Mr Pradel HENRIQUEZ ministre de la culture et de la communication lance<br>MCC-DEBATS. SAFETY PROMO

21 Juin 2020
Je suis très heureux de vous accueillir en ce 21 juin, date de la célébration de la fête la musique, pour lancer toute une série de débats en ligne autour de la danse et la musique compas.

- Advertisement -

Le Ministère de la Culture et de la Communication a souhaité que cette fête porte un message haut et fort. Il a souhaité qu’elle fasse rayonner, par ses rythmes et ses couleurs, un dialogue de proximité avec les acteurs. C’est sous le thème  » le compas, entre organisation, financement et valorisation » qu’est placée la panoplie d’activités programmée du 21 juin au 26 juillet en cours.

Une multitude de musiciens, d’artistes, de promoteurs, d’économiste, de sociologue, de psychologue, d’animateurs et de journalistes culturels exprimeront leur vision, à travers un dialogue franc et enrichissant sur la filière de la danse et la musique compas.

Je tiens tout d’abord à les remercier pour leur disponibilité et leur participation à ces débats.

Je veux aussi remercier tous ceux et toutes celles qui ont contribué à la réalisation de ce premier exercice qui permettra d’alimenter la réflexion sur le compas, comme élément important de la culture haïtienne.
Mesdames et Messieurs,

En cette période marquée par l’épidémie de la covid-19, tous les talents artistiques et scientifiques sont conjugués au service des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour permettre à tous d’être présents virtuellement aux festivités.

En effet, la musique rime avec solidarité. Elle amplifie son soutien aux causes humanitaires. Dès le début de la crise sanitaire, les initiatives musicales haïtiennes se sont multipliées pour stimuler la créativité et contribuer à une chaîne de solidarité. De nombreux artistes ont répondu avec enthousiasme et engagement dans cet élan de solidarité faisant don des recettes au profit des hôpitaux.

Plus qu’un divertissement, la musique est une nécessité vitale pour l’individu. Elle est un art populaire qui aide un grand nombre de citoyens à traverser plus sereinement le confinement. C’est pour cette raison que le ministère n’a pas hésité à supporter la soirée d’aujourd’hui initiée par Handzup, Vama et Chokarella. Ce concert virtuel vous fera découvrir une musique sans frontière, dans une large palette de couleurs musicales, nourrie d’une multitude de styles. Il vous fera chanter et danser pour contribuer à créer une grande fresque musicale sur tout le territoire national et aussi à l’étranger. Autant de talents et d’artistes haïtiens qui, ce soir, porteront au plus haut, j’en suis convaincu, leur message de partage et de diversité. Une diversité qui respire la douceur de vivre.

À l’occasion de la fête de la musique, je souhaite à tous les artistes et musiciens un heureux anniversaire et une confiance toujours renouvelée dans l’infini pouvoir de la musique.

Chers invités,

Notre musique compas est populaire et appréciée, et très présente dans la vie quotidienne des Haïtiens. À cet égard, l’importance de l’enseignement des disciplines artistiques tient une place considérable dans la politique culturelle du ministère. Car, sans formation, on ne saurait parler de vulgarisation de l’enseignement de la musique dans les milieux des jeunes. Dans cet esprit, le ministère appuie toute initiative d’éducation musicale aux jeunes. Offrir l’apprentissage de la musique à ces derniers, c’est insuffler l’espoir et le sentiment que tout est possible. Le programme de l’Institut National de Musique d’Haïti « INAMUH » s’inscrit dans cette dynamique. Il vise à initier les enfants, dès leur plus jeune âge, à l’apprentissage intensif de la musique afin de les soutenir dans leur développement global. Ce programme qui regroupe plus de 1000 enfants a déjà implanté ses noyaux à Hinche, Marmelade, Jacmel, Martissant et Santo.

Notre musique compas est connue dans le monde. En 2019, le ministère a procédé au classement de la danse et de la musique compas au « registre national du patrimoine immatériel culturel haïtien ». Il souhaite soumettre la candidature de ces éléments à la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, gérée par l’UNESCO. Cette démarche nécessite la contribution de tous.

Aussi, est-ce avec plaisir et détermination que le Ministère de la Culture et de la Communication convie tous les acteurs à se joindre à lui pour porter ce dossier fructueux en possibilités pour un avenir serein de la musique et de la danse compas.

Je suis certain que cette série de débats sera la voie idéale qui va permettre d’atteindre les objectifs fixés.

Bonne fête de la musique à tous et à toutes!

Je vous remercie.

Fouineur :
James Fleurissaint
[email protected]

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More