Take a fresh look at your lifestyle.

Netflix s’excuse pour l’affiche de « Mignonnes », accusée de sexualiser des enfants

252

- Advertisement -

Netflix s’excuse pour l’affiche de « Mignonnes », accusée de sexualiser des jeunes filles.

 

La différence entre le poster français et le poster américain

a choqué.

- Advertisement -

CULTURE – Netflix a rapidement rétropédalé en découvrant les réactions outrées sur les réseaux sociaux. La plateforme vidéo s’est excusée ce jeudi 20 août pour sa version de l’affiche “Mignonnes”, accusée de sexualiser ses  jeunes héroïnes.

Le film français, réalisé par Maïmouna Doucouré, qui sortait la veille en France avait mis en avant un tout autre poster sur lequel on peut voir quatre jeunes filles s’amusant à porter des vêtements d’adultes en descendant une rue de Paris.

La plateforme américaine a choisi une illustration très différente pour ce film qui suit Amy, 11 ans, alors qu’elle rejoint un groupe de danse et prend rapidement conscience de sa féminité naissante, au grand dam de sa mère. L’image choisie par Netflix montre le groupe en tenues courtes et moulantes, en train de twerker.

“Nous sommes profondément désolés pour cette affiche inappropriée que nous avons utilisée pour “Mignonnes”/ “Cuties” (le titre en anglais, ndlr). C’était problématique et cela ne représente pas ce film français qui a été primé lors du festival Sundance. Nous avons mis à jour les images et la description du long-métrage”, a déclaré Netflix sur son compte Twitter en fin de journée.

Le film, qui est sorti en salles ce mercredi en France, fera son arrivée à l’international sur la plateforme vidéo à partir du 9 septembre.

 

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More