Take a fresh look at your lifestyle.

NEWS : Trump demande à la police d’arrêter ceux qui vandaliseraient des statues- SAFETY PROMO

175

Depuis la mort de George Floyd, de nombreux monuments représentant des personnalités controversées, notamment pour leur rapport à l’esclavage, ont été détruites aux États-Unis.

NEWS : Trump demande à la police d'arrêter ceux qui vandaliseraient des statues- SAFETY PROMO
Donald Trump a expliqué que le fait de vandaliser ou de détruire une statue pouvait valoir jusqu’à dix de prison à son auteur.

- Advertisement -

ÉTATS-UNIS – “Aucune exception ne sera faite.” Alors que le vaste mouvement de mobilisation contre le racisme institutionnel aux États-Unis et les violences policières a conduit ces derniers jours à la destruction et au vandalisme contre des monuments représentant des figures historiques controversées pour leur rapport à l’esclavage, Donald Trump frappe du poing sur la table. 

Ce mardi 23 juin, le président américain a ainsi annoncé -comme souvent sur Twitter- qu’il avait “autorisé les autorités fédérales à arrêter quiconque vandaliserait ou détruirait un monument, statue ou autre propriété sur le sol américain”.

Un crime passible de “dix ans de prison”, fait-il savoir, avant d’ajouter que cette directive est rétroactive, et qu’elle visera tous ceux qui se sont déjà rendus coupables de tels actes, sans exception donc.

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More