Take a fresh look at your lifestyle.

Paris : l’incroyable empaquetage de l’Arc de Triomphe par Christo en huit images

0 27

Après l’emballage du Pont-Neuf en 1985, c’est un autre monument qui s’apprête à être empaqueté, sur les plans originaux de Christo : l’Arc de Triomphe. Les travaux sont dans leur dernière ligne droite avec le début de la pose des tissus.

L’artiste Christo en avait rêvé. Lui et sa femme, Jeanne-Claude, avaient déjà emballé en 1985 le Pont-Neuf à Paris. Sans l’un ni l’autre, tous les deux décédés, c’est leur neveu, Vladimir Yavachev, qui s’occupe désormais d’accomplir leur doux fantasme : empaqueter l’Arc de Triomphe. Après plusieurs semaines de travaux préparatoires, l’installation est entrée ce dimanche dans la dernière ligne droite… donnant à voir un magnifique spectacle aux passants.

1. 95 cordistes ont commencé à dérouler, ce dimanche, plusieurs rouleaux de tissu sur l’Arc de Triomphe afin de l’empaqueter.

2. Le travail va durer encore plusieurs jours, jusqu’à l’inauguration de l’œuvre samedi prochain. Il est prévu que les opérations se déroulent de jour comme de nuit.

3. C’est sous le regard curieux, parfois interloqué, des passants que les périlleuses manœuvres ont débuté ce samedi, après des semaines de travaux préparatifs (des supports ont notamment dû être posés pour maintenir le tissu).

4. Il faut pas moins de 25 000 m2 de tissus pour couvrir tout le monument, ce à quoi il faut ajouter les 3 000 m de corde rouge pour en faire un véritable paquet-cadeau.

5. Le projet coûtera 14 millions d’euros, mais il est entièrement autofinancé, sans aucune subvention publique, grâce à la vente d’œuvres originales de Christo, dessins préparatoires, souvenirs, maquettes et lithographies.

6. Les Parisiens et touristes pourront profiter du nouveau lifting de l’Arc de Triomphe jusqu’au 3 octobre. L’énorme rond-point qu’est la place de l’Etoile sera rendu aux piétons chaque week-end, sur la période, à partir du 18 septembre, pour permettre d’en profiter.

7. Christo (ici en 2028 à Londres) et Jeanne-Claude avaient ce projet d’emballer le monument depuis… 1962 ! L’empaquetage de l’Arc de Triomphe « sera comme un objet vivant qui va s’animer dans le vent et refléter la lumière », expliquait Christo en présentant son ultime projet, deux ans avant sa mort. Jeanne-Claude, elle, est décédée en 2009

8. C’est le neveu des artistes, Vladimir Yavachev (à droite sur la photo) qui permet à ce rêve de prendre forme. Il est ici accompagné de Bruno Cordeau, administrateur de l’Arc de Triomphe, au lancement des travaux en juillet dernier.

Article Original Disponible ICI

PHOTO AFP/Thomas Samson & Reuters/Christian Hartmann

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :