Take a fresh look at your lifestyle.

Peugeot envisage de remplacer les volants ronds par des volants rectangulaires

0

À partir de 2026, le constructeur a déclaré qu’il installerait un nouveau modèle de volant sur l’ensemble de sa gamme de véhicules, annonce faite le vendredi 24 mai.

Le nouveau modèle de volant dévoilé par Peugeot pour équiper initialement un modèle de voiture en 2026 est rectangulaire, marquant ainsi la fin des volants ronds. Jérôme Micheron, chef de produit du constructeur, a annoncé que ce design sera étendu à toute la gamme de véhicules, lors d’une présentation ce vendredi 24 mai.

Un aperçu du volant baptisé “Hypersquare” est déjà visible sur le concept-car présenté par la marque lors du salon parisien de la technologie Vivatech. Cette innovation élimine la colonne de direction traditionnelle reliant mécaniquement le volant aux roues, au profit de connexions électroniques. Peugeot, déjà reconnu pour ses volants très compacts, prévoit de l’introduire sur son premier modèle de série en 2026, marquant ainsi le début du renouvellement de sa gamme. Jérôme Micheron a souligné à l’AFP que ce volant équipera toutes les futures Peugeot développées par la suite.

Le chef de produit souligne que ce volant permet de contrôler la voiture en effectuant des mouvements de seulement 150°, réduisant ainsi les efforts tout en conservant une sensation d’agilité. Il explique que cela confère une image technologique au modèle. Le constructeur, ayant testé ce système avec des clients, affirme que les conducteurs s’y adaptent rapidement.

Cette technologie, déjà employée par Tesla, intègre quatre boutons dans le volant pour des fonctions telles que le régulateur de vitesse, tandis que les clignotants demeurent à leur emplacement habituel, derrière le volant. Un système électronique redondant est mis en place pour assurer que la direction reste opérationnelle en cas de dysfonctionnement.

Peugeot n’a pas divulgué le nom de l’équipementier avec lequel il collabore pour développer ce volant, mais plusieurs fournisseurs tels que les Allemands ZF et Schaeffler sont confiants quant au rapide développement de cette technologie. Bien que de nombreux constructeurs l’utilisent déjà pour les roues arrière, seuls quelques véhicules en bénéficient pour les roues avant, à l’instar du Cybertruck de Tesla, présenté près du stand Peugeot à Vivatech, ainsi que certains modèles chinois. Toyota envisage également d’équiper prochainement son modèle électrique bZ4X de cette technologie.

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More