Take a fresh look at your lifestyle.

Kamala Harris une « Obama version femme »

358

- Advertisement -

Kamala Harris  est membre du Parti démocrate et sénatrice pour la Californie, au Congrès des États-Unis depuis 2017. Elle était auparavant procureure générale de Californie, de 2011 à 2017, durant le mandat du gouverneur Jerry Brown.

Elle se porte candidate à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020 mais se retire avant le début officiel des primaires. Le Joe Biden la désigne pour être sa colistière et la candidate démocrate à la vice-présidence des États-Unis.

 

Kamala Harris fait ses études secondaires de 1976 à 1981 à la Westmount High School de Montréal au Québec. Elle étudie la science politique à l’université Howard de Washington et à l’École de droit Hastings de l’université de Californie. Elle est reçue au barreau de Californie en 1990.

Elle travaille comme adjointe au procureur de district du comté d’Alameda de 1990 à 1998. Elle est soupçonnée d’avoir bénéficié, durant cette époque, de favoritisme de la part de Willie Brown, alors président de l’Assemblée de l’État de Californie, avec qui elle entretenait une relation et qui la nomme en 1994 à deux postes hautement rémunérés. Brown affirme qu’il « pourrait avoir aidé sa carrière » à travers ces nominations, et qu’il l’a « certainement aidée » lors de sa campagne pour devenir procureure du district de San Francisco. Elle rejoint ensuite le bureau de San Francisco. En 2003, elle est élue procureure du district de San Francisco15, après une campagne où elle est critiquée pour sa proximité avec Brown, dont elle essaie de se distancier.

 

- Advertisement -

10 choses à savoir sur Kamala Harris, colistière de Joe Biden

Fille d’un Jamaïcain et d’une Indienne, la sénatrice de Californie, colistière de Joe Biden n’aime pas qu’on la décrive comme une « Obama version femme ». Elle a son propre parcours, il est impressionnant.

LIRE LA SUITE ICI 

 

- Advertisement -

Kamala Harris, future vice-présidente des Etats-Unis si Joe Biden était élu face à Donald Trump, a donné ce mercredi 12 août sa première conférence de presse en tant que colistière.

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More