Take a fresh look at your lifestyle.

Royaume-Uni : le réseau social TikTok banni des appareils gouvernementaux

0 0

Pour l’administration britannique, il s’agit d’une mesure de « précaution » et de « cyberhygiène ». Ce mercredi, la Chine est sortie de son silence à ce sujet et a exhorté les Etats-Unis, pays le plus méfiant vis-à-vis de l’application, à cesser les « attaques injustifiées » contre TikToK.

La pression s’accentue de nouveau sur le réseau social créé en Chine TikTok. Ce jeudi, le Royaume-Uni a annoncé l’interdiction immédiate de l’application sur les appareils gouvernementaux, en raison de craintes concernant la sécurité.

« Nous allons interdire l’utilisation de TikTok sur les appareils gouvernementaux », et ce avec « effet immédiat », a ainsi déclaré au Parlement britannique le ministre d’Etat Oliver Dowden, dont le portefeuille inclut la cybersécurité. Il s’agit d’une mesure de « précaution », « nous savons qu’il y a déjà un usage limité de TikTok au sein du gouvernement, mais il s’agit d’une bonne cyberhygiène », a-t-il précisé.

Le ministre a par ailleurs ajouté : « Etant donné le risque particulier autour des appareils du gouvernement, qui peuvent contenir des informations sensibles, il est à la fois prudent et proportionné de restreindre l’utilisation de certaines applications », en particulier celles qui accèdent et stockent une « quantité importante de données. »

Cette approche, « basée sur les risques spécifiques sur les appareils gouvernementaux », suit les interdictions similaires prises notamment par les Etats-Unis, le Canada ou l’Union européenne, a fait valoir Oliver Dowden.

« Attaques injustifiées » contre TikTok selon la Chine

L’application de partage de vidéos courtes, très populaire parmi les jeunes, est accusée par ses détracteurs de donner accès aux autorités chinoises à des données d’utilisateurs du monde entier, ce que TikTok conteste.

Ce jeudi après-midi TikTok s’est dit officiellement « déçu » par cette mesure du Royaume-Uni et appelle à être « jugé sur des faits et traité de la même manière que ses concurrents ». « Nous pensons que ces interdictions sont basées sur des idées fondamentalement fausses et motivées par une géopolitique plus large, dans laquelle TikTok et nos millions d’utilisateurs au Royaume-Uni ne jouent aucun rôle », a poursuivi un porte-parole de l’application, dans une déclaration transmise à l’AFP.

Peu satisfaite de ces interdictions en cascades par différents gouvernements , la Chine est finalement sortie de son silence ce mercredi. Elle a exhorté les Etats-Unis à cesser les « attaques injustifiées » contre TikTok, après une demande du gouvernement américain à sa maison mère chinoise de s’en séparer sous peine d’interdiction, pour des raisons de sécurité nationale.

Ultimatum des Etats-Unis

LIRE LA SUITE ICI

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :