Take a fresh look at your lifestyle.

Selon les scientifiques, les smartphones peuvent provoquer Alzheimer

55,2 millions de personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé. Un nombre qui devrait atteindre 139 millions en 2050. Une étude récente attribue l’augmentation des cas dits précoces à l’utilisation croissante des smartphones.

Dans une étude mise en ligne par la National Library of Medicine, des scientifiques avancent que nos téléphones portables pourraient avoir un rapport direct avec la maladie d’Alzheimer.

Pour étayer cette hypothèse, ils se sont d’abord accordés à dire qu’un Alzheimer serait causé par une accumulation de calcium dans le cerveau. D’après la même étude, les champs électro-magnétiques (CEM) émis par nos smartphones pourraient aggraver, voire causer cette accumulation de calcium. Les études déjà réalisées sur des animaux semblent de plus confirmer cette théorie.

« Les CEM agissent par le biais de forces électriques de pointe et de forces magnétiques variables dans le temps à l’échelle de la nanoseconde », explique Martin Pall, de l’université de Washington, auteur de l’étude. « Chaque CEM émis peut produire le pire : l’apparition d’une maladie d’Alzheimer de manière précoce. » Et d’ajouter que « les très jeunes personnes qui sont exposées aux radiations des téléphones portables ou du Wi-Fi pendant de nombreuses heures par jour peuvent développer une démence numérique ».

D’après l’association Alzheimer, plus de 6,5 millions d’Américains âgés de plus de 65 ans vivent actuellement avec la maladie. D’ici à 2050, ce chiffre déjà alarmant pourrait atteindre les 13 millions de malades, soit deux fois plus qu’aujourd’hui.

Source : National Library of Medicine Avec Ulyces

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More