Take a fresh look at your lifestyle.

Sha’Carri Richardson fait parler la foudre sur les pistes

47

Sha’Carri Richardson fait parler la foudre sur les pistes.

Sha’Carri Richardson, la nouvelle sensation du sprint US, a remporté samedi à Eugene (Oregon) le 100 m des sélections olympiques © Getty / Patrick Smith.

La sprinteuse texane pourrait bientôt devenir la femme la plus rapide du monde, peut-être dès cet été aux Jeux Olympiques de Tokyo. Et c’est toute une histoire.

Plus qu’une simple histoire, c’est un destin. Hors du commun. Celui d’une gamine afro-américaine de 21 ans. Originaire de Dallas, au Texas. Au prénom peu commun, lui aussi. Elle s’appelle Sha’Carri. Sha’Carri Richardson. Et retenez bien son nom, car elle pourrait bien devenir la femme la plus rapide du monde. Et ce, dès cet été, à Tokyo, lors des Jeux Olympiques. 

Il y a quelques jours, la flèche texane a fendu l’air de l’Oregon, à Eugene, où avaient lieu les sélections américaines pour les JO. Sha’Carri a bouclé son 100m en 10 secondes et 86 centièmes. Ce n’est pas le record du monde, non. Mais c’est un rendez-vous. Surtout, que Sha’Carri a un petit côté… Usain Bolt. Du genre à lever les bras et arrêter son effort avant la ligne. Et si Tokyo était pour Sha’Carri ce que Pékin a été pour la foudre Bolt ? Le lieu de de la révélation.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :