Take a fresh look at your lifestyle.

TEMOIGNAGE. « Je suis l’instit le plus tatoué de France, mes élèves me trouvent cool »

86

TEMOIGNAGE. « Je suis l’instit le plus tatoué de France, mes élèves me trouvent cool »

Sylvain, alias Freaky HoodyProfesseur des écoles, le jeune homme de 35 ans est conscient qu’il a un physique qui ne correspond pas à son métier !

A

35 ans, Sylvain a totalement recouvert son corps d’encre y compris le blanc de ses yeux. Une apparence peu académique pour un instituteur qui suscite à chaque rentrée quelques polémiques.

Sur la langue, sur la voûte plantaire et même dans la sclère (le blanc) de ses yeux. Sylvain, alias Freaky Hoody, a recouvert la quasi-totalité de son corps de tatouages. Et cela en trois ans et demi pour un montant de 57 000 € et 467 heures de travail. Une performance qui fait de lui l’homme le plus tatoué de France. En grand passionné, il poursuit encore son évolution physique. « Je continuerai jusqu’à ce que ma peau soit totalement tatouée. Je suis jusqu’au-boutiste, c’est mon tempérament, mais je prends mon temps, car c’est un budget conséquent. Surtout avec un salaire d’enseignant ! », plaisante-t-il.

Le jeune homme, originaire de Palaiseau, exerce en effet le métier de professeur des écoles !Mais ne vous y trompez pas, il est un instituteur rigoureux et plutôt « vieille école ». « J’aime la discipline. Les élèves m’appellent maître et se mettent en rang en silence. Pas de bazar dans ma classe. » En douze ans de carrière, il n’a évidemment pas rencontré que des adeptes de son look, notamment quelques parents d’élèves qui ont manifesté leur désaccord.

« J’ai été mis au placard pendant sept semaines et il a été convenu que je n’enseignerai plus en maternelle »

« L’an dernier, la mère d’un petit garçon de maternelle qui m’avait croisé dans le couloir de l’école a écrit à l’inspection académique parce que son enfant avait apparemment eu peur de moi.Elle a joint au courrier des photos de moi nu qu’elle avait trouvées sur Internet, ce qui est normal, puisque je suis modèle pour mes tatouages et j’en ai sur tout le corps. J’ai été mis au placard pendant sept semaines et il a été convenu que je n’enseignerai plus en maternelle.« 

Cette rentrée est aussi marquée par l’alerte d’une maman « impressionnée » par le look de l’enseignant et dont l’enfant aurait été « effrayé » en le voyant dans l’école. De rares réactions que Sylvain relativise. « C’est de la simple xénophobie, les gens ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas. Car, en réalité, les enfants me trouvent cool et je pense être un bon professeur.Il y a certes un effet de surprise la première minute de cours, puis ça passe très vite. La plupart des parents me remercient de mon enseignement des années plus tard. Je ne suis pas déséquilibré, je ne me drogue pas, je ne suis pas un bad boy. Je parle un français châtié, je me lève tôt, je fais du sport et je porte des chaussons chez moi ! Mais c’est vrai que je n’ai pas un physique qui correspond à mon métier. »

Source : Closer

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :