Take a fresh look at your lifestyle.

Traces ERITAJ une série documentaire produite et réalisée par Vox Sambou et Victorine Sentilhes avec la participation de Manno Beats

99

Traces ERITAJ une série documentaire produite et réalisée par Vox Sambou et Victorine Sentilhes avec la participation de Manno Beats.

Une série documentaire présentée par La Fabrique culturelle avec le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, produite et réalisée en Haïti et au Nigéria par Vox Sambou et Victorine Sentilhes. TRACES ERITAJ aborde la question de l’engagement citoyen des artistes.

- Advertisement -

Composée de quatre épisodes, la série a comme point de départ une mission humanitaire en Haïti et la réunion de quatre musiciens originaires du Canada, d’Haïti et du Tchad. Leur mobilisation pour l’accès aux soins les amène à se questionner sur le sens de la vie, l’identité et la richesse de l’héritage culturel. Quelles traces laisseront-ils ?

Montréal, le 20 avril 2021 — « Quand on est ensemble on accomplit beaucoup plus, et ça c’est notre force, chaque personne amène son élément. »

Qu’est-ce que cela signifie de mettre en avant son héritage culturel ? Quand les problèmes de société sont omniprésents, comment les artistes peuvent-ils contribuer, et quel rôle citoyen peuvent-ils jouer ?

Traces ERITAJ une série documentaire produite et réalisée par Vox Sambou et Victorine Sentilhes avec la participation de Manno Beats
Équipe de la série.

TRACES ERITAJ, une série documentaire produite par Vox Sambou et Victorine Sentilhes et présentée en grande première par La Fabrique culturelle au printemps 2021, aborde ces questions tout en posant un regard différent sur Haïti et la manière dont la population peut choisir de s’organiser pour s’accommoder avec les réalités sociales, économiques et politiques qui déterminent le fonctionnement de notre société.

Le documentaire présente le point de vue de quatre musiciens : Vox Sambou, compositeur et interprète basé à Montréal et originaire d’Haïti (et dont les mots cités plus haut sont tirés du premier épisode Redevant) ; Diégal Léger, bassiste, interprète et podiatre basé à Montréal et originaire d’Haiti, AfrotroniX alias Caleb Rimtobaye, producteur-compositeur et interprète basé à Montréal et originaire du Tchad et Manno Beats, beatmaker et producteur basé à Port-au-Prince.

Ces musiciens se rejoignent en Haïti pour soutenir un projet de clinique ambulante dans les montagnes du sud de l’île. Le temps du voyage, leur musique et leur réseau médiatique sont mis au service de ce projet humanitaire. Ce sont les ambassadeurs culturels du projet, ils vont multiplier les prises de position afin de soutenir la pratique du bénévolat, et la diffusion d’informations de santé de base. En traversant l’île d’Haïti, ils partent aussi sur les traces de la diaspora, ses histoires et celles des rythmes qui leur sont chers, ceux qui ont pris naissance en Afrique et ont évolué avec les peuples qui les ont fait se déplacer. Ces trois artistes possèdent des bi-nationalités comprenant le Canada et Haïti pour Vox et Diégal, le Canada et le Tchad pour Caleb. Ensemble sur les routes d’un Haïti dévoilé autrement, ils évoquent la richesse de leur héritage culturel, leur connexion et leur histoire.

Dans cette aventure humaine qui les amènera jusqu’en Afrique, la réalisatrice Victorine Sentilhes, basée à Montréal et originaire de France, les suit. Cette série, co-réalisée par Vox Sambou, est une affirmation simple de leur motivation d’artistes à faire de la musique, à encourager la connaissance et l’estime de soi. En suivant ce road trip, ce que nous affirmons c’est qu’en se réunissant comme ils le font, on se sent moins seuls face à de grandes causes comme l’accès aux soins et que c’est encourageant. Nous affirmons que ce type de collaboration nous encourage à faire porter nos voix, à se lever pour ce à quoi l’on croit. C’est aussi une célébration de la culture qui représente des ponts concrets entre des communautés, et fédère des initiatives citoyennes.

En présentant Haïti autrement, le documentaire révèle la complexité du problème de l’accès aux soins tout en montrant la mobilisation des Haïtiens, des équipes d’infirmiers et de médecins bénévoles haïtiens et de la diaspora à se rassembler pour prendre les choses en main. Comment trouver des solutions qui tiennent compte non seulement des moyens limités, mais aussi des besoins de base des individus. Si le film souligne l’absence d’aide de l’Etat, il met en lumière d’autres façons de fédérer des initiatives citoyennes afin d’apporter les soins nécessaires à la vie d’une communauté.

Vox Sambou mène ce combat depuis plusieurs années, et utilise son micro d’artiste pour donner la parole à des communautés dont on ne parle pas. Le deuxième épisode touche également à une histoire personnelle qui a constitué le point de départ de son engagement social. En se remémorant le décès de sa jeune cousine, il se rappelle l’importance de célébrer la force de ceux qui restent, ceux au travers de qui la communauté continue d’aller de l’avant, comme la formidable équipe club de foot féminin de Letiro. Vox Sambou est né à Limbé, en Haïti. Il est réalisateur, producteur, musicien. Il compose et performe en créole-haïtien, français, anglais, espagnol et portugais depuis plus de 15 ans à Montréal et à l’échelle internationale, Kennedy Center à Washington, Grand Performances à Los Angeles, au Rio das Ostras Jazz Festival au Brésil et World Music Festival à Helsinki, Finlande. Sa musique fusionne des rythmes haïtiens traditionnels et des éléments de l’afrobeat, le reggae et le hip hop, toujours engagés à dénoncer les injustices et les déséquilibres sociaux.

Il est avant tout un ambassadeur qui saisit la force et la portée de la musique et l’utilise comme moyen d’expression et de rapprochement entre les cultures. « La musique est ce fil conducteur qui nous relie, car elle est sans frontière et nous ramène à nos racines », explique Vox Sambou.

Diegal Léger est podiatre et musicien. Il est membre fondateur du collectif montréalais Nomadic Massive (2004-2017), et membre du Vox sambou band avec lesquels il a effectué des concerts en tant que bassiste et chanteur sur plusieurs continents. Il est docteur en médecine podiatrique diplômé de l’Université du Québec à Trois-Rivières (2008). Il a fondé en 2010 la Clinique du pied Leger et axe sa pratique sur la podiatrie sportive. Il présente dans la série sa vision du rôle de l’artiste et le devoir de citoyen de s’impliquer dans toutes les sphères, et à inviter les autres à en faire autant. Il est invité comme podiatre afin d’assurer la formation d’un groupe d’infirmières dans l’évaluation de risque du pied diabétique. “La podiatrie est en première ligne, un problème anodin peut facilement dégénérer en problème chronique et une escalade rapide vers l’amputation où la mort est fréquente.” explique Diegal. Assurer la formation de la nouvelle génération, transférer ses connaissances est le maître mot de ce musicien redevant. Selon Diegal, la création de plusieurs initiatives citoyennes peut éveiller les consciences et inciter les gouvernements à s’attaquer plus efficacement à la précarité du système de santé. L’humain d’abord !

AfrotroniX, le cousin d’Afrique comme il se présente, rejoint cette initiative avec le plus grand intérêt. “C’est le genre de projet dont nous avons besoin, il faut que les gens voient ça ». Impressionné par le fait que les membres de l’équipe soient tous des Haïtiens, des enfants du pays engagés bénévolement, il souligne l’importance du don de soi, de la connaissance de soi et de l’importance d’œuvrer pour un futur qui nous ressemble. Sa vision d’Haïti se définit comme Afrique Outre mer, une île incluse dans les Etats Unis d’Afrique. Formé en 2014 à Montréal, AfrotroniX fusionne la musique traditionnelle tchadienne, le blues touareg saharien, l’afrobeat, et la musique électronique underground. AfrotroniX porte l’afrofuturisme toujours plus haut, il s’entoure des meilleurs musiciens pour créer des assemblages de sons irrésistibles, fusionnant la tradition dans la modernité avec une puissance d’évocation autant viscérale que spirituelle notamment grâce à sa maîtrise de la guitare et du chant. La richesse du souffle lyrique qu’il insuffle dans ses mélodies, et la qualité technique et profondément créative de ses productions amènent une signature unique. En 2018, AfrotroniX est consacré “BEST AFRICAN DJ” aux All Africa Music Awards, et en 2019, la Socan lui décerne le prix du Meilleur artiste canadien en musique du Monde, alors que le Gala Dynasties le célèbre comme Meilleur artiste québécois d’excellence black. AfrotroniX est aujourd’hui considéré par l’hebdomadaire panafricain “Jeune Afrique” comme l’une des 100 personnes les plus influentes d’Afrique.

Manno Beats est présenté comme le futur de la musique haïtienne. Ce jeune producteur, beatmaker, réalisateur, interprète et entrepreneur est un des ambassadeurs de ce projet dont l’énergie explosive et radieuse crève l’écran. Manno Beats est socialement impliqué, il n’hésite pas à quotidiennement associer les paroles et les actes afin de soutenir la croissance de la jeunesse haïtienne. Il est notamment connu pour ses collaborations internationales avec des artistes comme AfrotroniX, Kanis et le groupe Septentrional. Manno Beats fusionne les styles musicaux caribéens à l’afrobeat en profitant du meilleur de la pop, du Hip hop et de la musique électronique pour créer une musique fraîche et destinée à électriser les foules. Comme le montre le dernier épisode AKOUNA, en 2019, Manno Beats est consacré par deux prix “BEST GROUP IN AFRICAN ELECTRO” et « BEST AFRICAN ACT IN THE DIASPORA » aux All Africa Music Awards, et la même année, la Prestigieuse Société Haïtienne de Musique lui décerne le prix du Meilleur artiste et entrepreneur haïtien. Célébré pour ses performances énergiques, il est une figure du Carnaval national Haitien. Manno Beats travaille actuellement sur son premier album.

TRACES ERITAJ est une série qui suit ces quatre musiciens dans une aventure humaine surprenante, qui les mènera jusqu’au Nigéria pour recevoir deux prix au ALL AFRICA MUSIC AWARDS. Au travers de ces quatre épisodes, c’est une célébration de la diaspora africaine et de la puissance d’être ensemble.

Ces quatre films ont reçu le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, de Télé-Québec via le programme de bourse de Création de contenus numériques originaux pour La Fabrique culturelle.

TRACES ERITAJ sera dévoilé au printemps 2021 sur la plateforme de http://www.lafabriqueculturelle.tv/

Pour toute demande de presse, incluant des images extraites du film, pour organiser des entrevues ou obtenir un lien de visionnement, veuillez contacter :

Victorine Sentilhes +1 514 803 6418 [email protected]

Vox Sambou +1 514 699 1386 [email protected]

À PROPOS DE LA FABRIQUE CULTURELLE

La Fabrique culturelle est une plateforme numérique multi-formats produite par Télé-Québec. Elle offre une tribune unique et incontournable pour partager et faire rayonner le talent d’ici. Elle est le seul espace public collectif dédié à la culture, toutes disciplines et régions confondues.

À PROPOS DE VICTORINE SENTILHES

Victorine Yok-Thot Sentilhes – Yoktown’s – est une réalisatrice attirée par les rencontres entre les cultures, les arts, la technologie et la science qui se trouvent dans le cinéma documentaire, la production événementielle tout autant que dans l’éducation. Fondatrice de deux magazines, productrice de six longs métrages documentaires pour la télévision canadienne, elle est impliquée dans de nombreuses manifestations culturelles au Canada et aux Etats-Unis. Membre de l’expédition maritime Ace, elle est l’auteur du livre “Autour de l’Antarctique” présentant les vingt-deux projets scientifiques conduits à bord du brise-glace russe l’Akademik Treshnikov durant sa circumnavigation de l’Antarctique. Comme réalisatrice, elle se démarque avec quatre vidéoclips pour AfrotroniX, trois pour Ramon Chicharron, cinq pour Nadine Altounji et deux pour Vox Sambou avec qui elle co-réalise la série TRACES ERITAJ. Directrice de la photographie sur les quatre épisodes de la série, elle signe également le montage. Son focus principal est la contribution à la création de ponts entre les communautés au travers de la culture et de l’éducation.

1_REDEVANT

Quatre musiciens se rencontrent pour soutenir un projet de clinique ambulante dans les montagnes d’Haïti et se questionnent sur le rôle de l’artiste.


2_LUNITA

Rendre sensible l’importance de l’accès aux soins est la mission de cet épisode intime qui esquisse une histoire difficile tout en y célébrant la vie.


3_DIASPORAFRIKEN

Raconter l’histoire de la diaspora africaine est un besoin, une nécessité. À différente échelle de temps, nous sommes tous des diasporafriken. Comment proposer un futur qui nous ressemble si l’on ne se connait pas nous-même.


4_AKOUNA

Fruit de cette aventure sur l’île la plus riche de l’hémisphère de l’ouest, la chanson Akouna les emmena sur les traces de leurs ancêtres en Afrique.

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :