Take a fresh look at your lifestyle.

UN AN DE LA MORT DE KOBE BRYANT : L’HOMME AUTANT QUE LE JOUEUR MANQUE TELLEMENT À LA NBA

152

UN AN DE LA MORT DE KOBE BRYANT : L’HOMME AUTANT QUE LE JOUEUR MANQUE TELLEMENT À LA NBA.

NBA – Il y a un an, Kobe Bryant perdait la vie en compagnie de huit autres personnes, dont sa fille Gianna, dans un accident d’hélicoptère. L’émotion a laissé place aux souvenirs et à la nostalgie. Celle d’un joueur immense et d’un homme dont l’après-carrière a montré la valeur.

- Advertisement -

Il y a quelques jours, nous fêtions les 15 ans des 81 points de Kobe Bryant. Le 22 janvier 2006, le regretté Kobe atteignait le sommet de sa carrière de soliste. Celle qui lui a valu beaucoup de critiques et d’inimitiés. Historique, délirante, hallucinante, cette performance n’avait pourtant pas suffi à lui faire acquérir un respect total. Ce n’est pas ce Kobe Bryant qui manque à la NBA. De sa retraite à sa mort, un peu moins de quatre ans se sont écoulés. Assez pour faire le deuil du joueur fantastique qu’il était.

Chaque apparition posthume de lui produit le même effet bizarre. Toujours aussi difficile à appréhender, un an après, sa mort a laissé un immense vide. Il n’est pas le premier sportif légendaire à partir trop tôt mais avec Kobe Bryant, il y a quelque chose de différent. En passant du numéro 8 au 24 à mi-carrière, le Laker pour l’éternité voulait symboliser plus qu’une évolution, une transformation. Elle ne fut pas spectaculaire. Beaucoup moins en tout cas que celle opérée par Kobe Bryant à compter du moment où il n’était plus sportif de haut niveau.

EN PAIX AVEC LUI-MÊME

Gordon Hayward et Kevin Durant après leurs terribles blessures, Jayson Tatum, Giannis Antetokounmpo, LeBron James… autant de joueurs qui doivent quelque chose à Kobe Bryant. Autant de carrières, si ce n’est chamboulées ou façonnées, au moins touchées par Kobe Bryant. Alors qu’on aurait pu l’imaginer en retraité aigri – ils sont nombreux en NBA -, l’ancien numéro 8 avait embrassé la retraite. Pour la simple et bonne raison que lui avait tout donné pendant sa carrière. Sa lettre, devenue film d’animation (pour lequel il a gagné un Oscar), « Dear Basketball » avait achevé un magnifique chapitre de sa vie d’homme.

Dans ce maudit hélicoptère, neuf personnes ont perdu la vie. Parmi elles, Kobe Bryant évidemment mais aussi sa fille, Gianna. De toutes les images qui circulent depuis cet accident, celle montrant le père et la fille discutant au bord d’un terrain de basket n’est pas la moins émouvante. Parce qu’elle montre la complicité d’un père avec sa fille évidemment mais aussi parce qu’elle donne à voir ce qu’on pourrait appeler l’autre Kobe, prêt à partager son amour pour le jeu.

KOBE-GIANNA, LIÉS À JAMAIS

Ce jour-là, c’est Gianna qui récoltait les graines semées par Kobe Bryant dans son esprit. En fin de discussion, celle qui était promise à un grand avenir faisait la fierté de son paternel. On ne sait pas ce qu’il a tenté de lui expliquer ce jour-là, ce qu’on voit en revanche, c’est qu’elle l’a saisi et que rien, à cet instant, ne pouvait faire plus plaisir à Kobe Bryant.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More