Take a fresh look at your lifestyle.

Un donneur de sperme, père biologique de 165 enfants, met fin à sa carrière

Ari Nagel, surnommé « Sperminator » par les médias, est un Américain de 48 ans qui a décidé de prendre sa retraite après avoir engendré 165 enfants à travers le monde.

Ari Nagel, super géniteur de 48 ans, envisage de mettre fin à sa carrière de donneur de sperme à 50 ans. Il a déclaré au New York Post : « Physiquement, je pourrais continuer, mais il y a un risque accru, comme celui de l’autisme chez l’enfant, lorsque le père est plus âgé. »

Depuis qu’il a commencé à donner son sperme, l’Américain a engendré 165 enfants à travers le monde, ce qui lui a valu le surnom de « Sperminator » dans les médias américains. Bien que ce chiffre soit impressionnant, il est largement inférieur à celui de David Wozniak, dont l’histoire a inspiré le film “Starbuck” (2012). Le Canadien avait découvert être le père de 533 enfants.

« Dix femmes sont actuellement enceintes de moi »

En attendant la retraite, l’homme continue de faire ses dons une à deux fois par semaine dans des cliniques ou en remettant les échantillons directement aux concernées. « Dix femmes sont actuellement enceintes de moi aux États-Unis, au Canada, en Asie, en Afrique et en Europe », affirme l’homme qui tient les comptes.

SOURCE LE PARISIEN

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More