Take a fresh look at your lifestyle.

Une éclipse du «cercle de feu» balaiera la Terre

36
Une éclipse du «cercle de feu» balaiera la Terre.

C'est l'heure du spectacle céleste jeudi, car une grande partie de l'hémisphère nord assiste à une éclipse solaire.

Cet événement particulier est ce qu'on appelle une éclipse annulaire. Il verra la Lune se déplacer sur la face de notre étoile mais ne bloquera pas complètement la lumière qui en provient.

Au lieu de cela, il ne restera qu'un mince éclat de brillance pour briller autour du disque solaire.

Le meilleur de l'action sera dans l'Arctique.

Pour la première fois de l’année, la Lune s’apprête à éclipser le Soleil. Une éclipse annulaire qui couvrira près de 90 % de notre étoile et qui ne laissera visible qu’un simple – mais merveilleux – anneau de feu. Depuis la France métropolitaine, l’éclipse se fera partielle. Mais elle pourra tout de même être suivie.

« Le Soleil a rendez-vous avec la Lune, mais la Lune n’est pas là et le Soleil attend », chantait en 1939 Charles Trenet avec son entrain légendaire. Ce jeudi 10 juin 2021, nul doute pourtant que Lune et Soleil seront bien au rendez-vous. Les éphémérides sont formelles : ce jour-là, pour la première fois de cette année, la Lune se glissera entre le Soleil et la Terre, masquant le Soleil et projetant une ombre sur certaines régions du monde.

Les astronomes parlent d’une éclipse annulaire. Car ce 10 juin 2021, la Lune se présentera suffisamment éloignée de la Terre – quelques heures seulement après son apogée – pour apparaître dans notre ciel, légèrement plus petite que le Soleil. Ainsi même lorsque les astres seront parfaitement alignés, un anneau de Soleil restera visible autour de la Lune. Pour assister à ce spectacle de la nature, il faudra se trouver au nord-est du Canada, au nord-ouest du Groenland, au pôle Nord ou du côté de l’extrême est de la Russie.

Certains imaginent déjà le Soleil éclipsé se lever sur le lac Supérieur, prenant la forme irréelle d’un fer à cheval. Alors qu’au-dessus de la région polaire, sur la ligne de centralité, l’éclipse annulaire devrait durer jusqu’à 3 minutes et 51 secondes. Mais ne vous y méprenez pas, la baisse de luminosité, en pleine période de « Soleil de minuit », ne sera pas plus importante que celle qui correspond à une journée nuageuse. Même si le Soleil ne brillera alors qu’à un dixième de la luminosité totale. Le ciel, pourtant, pourrait prendre une couleur bleu profond et le paysage, se teinter d’argent.

LIRE LA SUITE ICI

Photo Éclipse annulaire du Soleil au Nouveau-Mexique, le 20 mai 2012. © Colleen Pinski, Apod (Nasa)

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :