Take a fresh look at your lifestyle.

Une fabrique d’armes imprimées en 3D découverte par la police espagnole

0 526

Une fabrique d’armes imprimées en 3D découverte par la police espagnole.

La police espagnole a révélé une descente réalisée en septembre 2020 dans un entrepôt où un homme fabriquait des armes artisanales grâce à une imprimante 3D. Comme indiqué à Reuters le 18 avril, le propriétaire de l’entrepôt était capable d’imprimer un nouveau canon de fusil en seulement deux minutes.

- Advertisement -

Cette découverte, qui a été tenue secrète jusqu’ici en accord avec une décision de justice, a révélé que l’homme avait déjà une réplique de fusil d’assaut et d’autres armes prêtes à l’utilisation. La police espagnole a révélé qu’elle avait également trouvé dans l’entrepôt les matières premières nécessaires à l’impression d’explosifs, ainsi que des manuels de guérilla, de la littérature sur la suprématie blanche et des artefacts nazis.

Cette opération est la preuve qu’il est très difficile de réglementer la technologie de l’impression 3D et d’empêcher qu’elle soit utilisée à des fins néfastes. En effet, il existe déjà une communauté d’amateurs d’armes qui partagent sur le marché noir en ligne des modèles d’armes à feu imprimables en 3D.

LIRE LA SUITE ICI

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More