Take a fresh look at your lifestyle.

WhatsApp pourrait examiner vos photos afin de lutter contre la pédocriminalité

Bientôt, l’application WhatsApp pourrait examiner les photos et vidéos de ses utilisateurs afin d’améliorer la sécurité des mineurs. Découvrez cette nouvelle fonctionnalité qui pourrait bien transformer votre quotidien.

Alors que WhatsApp fait face à des accusations de “faille” permettant à des gouvernements d’espionner ses utilisateurs, son chiffrement est visé par un projet de règlement européen. Les autorités souhaitent examiner les photos et vidéos des utilisateurs pour détecter les contenus pédopornographiques.

La fin du chiffrement des messageries en Europe ?

Un règlement européen, proposé en mai 2022 par la Commission et soutenu par des associations de protection de l’enfance, vise à lutter contre les abus sexuels sur les enfants. Ce texte exige que les messageries telles que WhatsApp, Signal et Telegram détectent les contenus pédopornographiques et en informent les autorités. Pour ce faire, il est nécessaire de lever le chiffrement afin de pouvoir analyser les images partagées entre les utilisateurs.

Le texte propose deux solutions. La première consiste à lever le chiffrement des applications pour permettre l’analyse des échanges entre utilisateurs. La seconde option maintient l’anonymat des communications, mais désactive certaines fonctionnalités des messageries, telles que l’envoi d’images, de vidéos et de liens.

Selon ECPAT France, une association de protection de l’enfance, des pays comme l’Allemagne s’opposent à cette mesure en raison de son impact sur la vie privée des utilisateurs. Elle attend donc “une position claire de la France sur ce règlement”.

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More