Take a fresh look at your lifestyle.

Yemialade dans BLACK IS KING de Beyonce

0 295

- Advertisement -

L’artiste américaine signe un long-métrage musical dans lequel elle célèbre les communautés afro-américaines et leur lien avec le continent africain.

C’était l’événement (pop) culturel de cette fin de semaine. Vendredi, Disney+ a dévoilé Black is King, un long-métrage très attendu des fans de Beyoncé. La super-star américaine signe la réalisation du film, qui accompagne son album The Lion King: The Gift, sorti l’an dernier.

FOLLOW SAFETY PROMO ON GOOGLE NEWS CLICK HERE

- Advertisement -

Le disque, inspiré du remake de Disney Le Roi Lion (dans lequel Beyoncé prêtait sa voix à Nala), résonnait comme un hommage à la culture africaine et à son héritage au sein de la communauté afro-américaine. Black Is King est son pendant visuel, et remplit la même mission. Ce conte reprend le thème du Roi Lion, en mettant en scène un jeune garçon engagé dans un parcours initiatique. Beyoncé en a fait un ambitieux projet esthétique, salué par la critique.

Comme le rapporte l’AFP, Beyoncé a collaboré avec la chanteuse nigériane Yemi Alade, la Sud-Africaine Busiswa ou l’artiste ghanéen Shatta Wale, qui sont ici beaucoup plus visibles que sur l’album, dominé par les vedettes américaines.

- Advertisement -

Laisser un commentaire