Take a fresh look at your lifestyle.

Le premier implant de Neuralink permettra de contrôler un smartphone par la pensée

208

Le premier implant de Neuralink permettra de contrôler un smartphone par la pensée.

Implant de Neuralink.

Elon Musk, le cofondateur de Neuralink, a enfin annoncé quel sera le premier produit de sa société de neurotechnologie. Son premier implant cérébral devrait ainsi permettre aux utilisateurs paralysés de contrôler leur smartphone par la pensée, a annoncé l’entrepreneur américain dans un tweet le 9 avril.

Au début du mois, la start-up a partagé une vidéo d’un singe jouant à Pong sans manette. En effet, le primate était capable de déplacer sa raquette par la pensée. Cet exploit a été rendu possible grâce à deux unités Neuralink, implantées dans son cerveau six semaines auparavant. Mais les ambitions d’Elon Musk ne s’arrêtent évidemment pas là. Dans un premier temps, il espère redonner le contrôle de leur smartphone aux personnes atteintes de handicap. À plus long terme, il espère même offrir aux paraplégiques une chance de marcher à nouveau.

« Les versions ultérieures seront capables de dériver les signaux des Neuralinks dans le cerveau vers les Neuralinks associés aux neurones moteurs et sensoriels, permettant ainsi, par exemple, aux paraplégiques de marcher à nouveau », a annoncé le milliardaire sur Twitter. « L’appareil est implanté au ras du crâne et se charge sans fil, de sorte que vous paraissez et vous vous sentez totalement normaux », a-t-il précisé.

Cependant, il faudra probablement des années avant que la société annonce un appareil capable non seulement d’interpréter l’activité cérébrale, mais également d’envoyer des signaux à différentes parties du corps. Car passer du déplacement d’un curseur à un dispositif aussi complexe représenterait un énorme pas en avant. Mais le potentiel est certainement là, et une telle innovation pourrait changer la vie de nombreuses personnes.

Source : Twitter avec Ulyces

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :