Take a fresh look at your lifestyle.

Ingenuity : 1 er vol réussi de l’hélicoptère de la NASA sur Mars

1 409

INGENUITY.

Ingenuity : 1 er vol réussi de l’hélicoptère de la NASA sur Mars.

- Advertisement -

Le 18 février, le rover ‘’Perseverance’’ atterrissait sur Mars, dans le cratère Jezero large de 45 kilomètres. Il avait apporté avec lui, un hélicoptère de la NASA: ‘’Ingenuity’’. «Ingenuity» et « Perseverance » sont deux missions distinctes. Quand la mission du rover ‘’Perseverance’’ est avant tout scientifique, celle de ‘’Ingenuity’’ est d’abord technologique.

Ce Lundi, mission réussie pour le projet, puisque l’engin menait à bien son premier vol sur Mars.

Une prouesse technologique historique

Le but du projet derrière la conception de l’hélicoptère est de tester une nouvelle capacité: celle de réussir un vol motorisé contrôlé sur une autre planète. Une première. Car pour mener à bien une telle prouesse technologique, les techniciens qui ont mis au point “Ingenuity“, ont dû trouver une solution à une multitude de problèmes. Des problèmes comme la faible atmosphère de Mars, qui rend difficile l’obtention d’une portance suffisante.

L’atmosphère de Mars est 99% moins dense que celle de la Terre. De fait pour pouvoir décoller, l’engin se doit d’être plus léger avec des pales de rotor plus grandes et beaucoup plus véloces qu’un appareil de même poids sur Terre. En outre, le contrôle de l’appareil, ici interplanétaire, ne pourra se faire que via des données et des directives envoyées à l’avance ; obligeant les scientifiques à envoyer des données et des directives parmi les plus précises possibles.

Le vol d’essai programmé pour plus tôt dans le mois d’Avril, a ensuite été reporté pour des raisons techniques à ce 19 avril. Mais ce Lundi, l’hélicoptère avait bien décollé de la surface du cratère, montant jusqu’à environ « 3 mètres » dans les airs avant de se reposer, sans encombres. Un exploit.

Ingenuity” comprend quatre pales en fibre de carbone spécialement conçues, disposées en deux rotors qui tournent dans des directions opposées à environ 2400 tr / min – beaucoup plus rapidement qu’un hélicoptère de passagers sur Terre. Il dispose également de cellules solaires, de batteries et d’autres composants innovants qui lui permettent d’être le plus autonome possible. Et maintenant que ce premier vol est réussi, l’équipe d’ingénieurs derrière “Ingenuity” devrait  tenter jusqu’à quatre autres vols d’essai dans une fenêtre de 30 jours “martiens” soit 31 jours “terrestres”.

Par Rodrigue Gozoa La Nouvelle Tribune

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More