Take a fresh look at your lifestyle.

La Chine interdit les examens écrits pour les élèves du primaire

59

Parce que cela « nuit à leur santé mentale et physique ».

La Chine a interdit lundi 30 août les examens écrits pour les enfants de 6 et 7 ans à l’école primaire, le pays cherchant à alléger la pression sur les élèves, perçue comme un frein à la natalité.

Pékin a entrepris le mois dernier une vaste réforme dans l’éducation, où la charge de travail excessive des écoliers et les coûts prohibitifs des cours de soutien sont de plus en plus décriés. L’enseignement en Chine est particulièrement compétitif et élitiste, afin de réussir l’examen de toute une vie, le « gaokao », qui détermine à la fin du lycée l’entrée ou non dans l’enseignement supérieur.

Selon de nouvelles directives publiées lundi par le ministère de l’Éducation, il ne sera plus possible d’organiser d’examens écrits en première et seconde année d’école primaire. « Des examens trop fréquents surchargent les élèves et les soumettent à une pression énorme », estime le ministère. Cela « nuit à leur santé mentale et physique », a-t-il souligné.

Les autorités avaient déjà donné le ton le mois dernier, en interdisant les cours de soutien privé le week-end et pendant les vacances scolaires. La mesure a provoqué un séisme dans le très lucratif secteur éducatif commercial et rendu incertain l’emploi de millions d’enseignants.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :